Accueil » Économie » Auvergne Habitat : l’entreprise ne connaît pas la crise
Siège Auvergne Habitat / Photo 7 jours à Clermont
Photo 7 jours à Clermont
Économie Vie publique

Auvergne Habitat : l’entreprise ne connaît pas la crise

Auvergne Habitat vient de présenter ses résultats 2021, étonnamment bons en période de crise, à la grande satisfaction du directoire.

Auvergne Habitat, dont le principal actionnaire est le Groupe Action Logement, a engagé son Plan Stratégique de Patrimoine en 2019 pour 10 ans avec 100 millions d’investissement annuels. Un tel plan aurait pu souffrir de la crise qui touche le monde du BTP depuis le début de la période Covid, et pourtant son président Arnaud Guillemain d’Echon vient d’annoncer que les objectifs 2021 de l’entreprise avaient été atteints sans aucun problème confirmant ainsi que son choix d’écosystème est pertinent. Philippe Bayssade, le directeur général annonce de son côté 683 logements financées en 2021, soit une hausse de 16% par rapport à 2020, dont 469 livrés auxquels il convient d’ajouter 1223 logement en travaux. A ce jour, Auvergne Habitat, est le premier bailleur social du département Puy de Dôme avec 18 200 logements et 37 000  locataires. Si les chiffres sont positifs les dirigeants restent néanmoins prudents sur l’année en cours. Les 600 logements financés annuellement ne sont pas remis en cause, mais ils resteront attentifs à un certain nombre d’indicateurs dont l’évolution est assujettie à la situation géopolitique : hausse des matières premières, pénurie de certains matériaux, taux d’intérêts mais aussi, et plus localement, contraintes foncières.

« Auvergnat Habitat est une pépite »

En deux années et sous la bannière Action Logement, Auvergne Habitat a pris clairement une nouvelle dimension. Interrogé sur le poids que représente l’entreprise au sein du groupe, Philippe Bayssade explique qu’elle ne fait pas partie des grosses structures au niveau national en comparaison des unités basées en Île-de-France ou dans la Métropole Lyonnaise, rappelant tout de même qu’elle emploi 260 collaborateurs pour 100 millions d’euros de chiffre d’affaire annuel.  Cependant la direction du groupe la considère comme « une pépite » avec des spécificités comme une régie en charge de l’entretien des immeubles ou le maintien des postes de gardiens qui permettent des relations particulières avec les locataires.
Avec 60% de son parc sur l’emprise de l’agglomération clermontoise, et les nombreux programmes de construction ou de rénovation, Auvergne Habitat joue un rôle important sur la rénovation urbaine, un sujet prioritaire au niveau politique tant pour la ville que pour la métropole.

Une entreprise engagée

Engagée depuis déjà 10 ans dans une démarche RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale des Entreprises) Auvergne Habitat suit la tendance de la transition écologique et a déjà anticipé ce qui, dans un avenir proche, deviendra obligatoire. Ainsi les travaux d’amélioration de l’habitat intègrent l’isolation afin de faire disparaître les passoires thermiques. Cette démarche engagée depuis plusieurs années a permis d’obtenir pour l’ensemble du parc immobilier la classification énergétique C.  Sur cette thématique de l’énergie, Auvergne Habitat agit à la fois sur la transition mais aussi sur le pouvoir d’achat des locataires qui reste une préoccupation de plus en plus prégnante. Une collaboration avec Uni Cité permet, de plus, un accompagnement des familles vers les bonnes pratiques quotidiennes pour limiter l’utilisation des ressources. L’engagement social est également une priorité qui se matérialise par des projets d’habitat adapté au maintien des seniors à domicile ou à l’accueil des étudiants mais aussi avec un programme immobilier spécifique destiné aux femmes victime de violences.
A noter enfin une participation à l’élan de solidarité destiné aux Ukrainiens avec l’accueil de 25 familles de réfugiés à Issoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite