Accueil » Sports » Arthur Desmas : le bouclier arverne du Clermont Foot 63
A. Desmas à l'échauffement avant le match à Grenoble lundi dernier / Photo : clermontfoot.com
A. Desmas à l'échauffement avant le match à Grenoble lundi dernier / Photo: clermontfoot.com
Sports

Arthur Desmas : le bouclier arverne du Clermont Foot 63

Pour le Clermont Foot 63, le match contre Sochaux, ce samedi soir (20h), peut s’avérer décisif dans la perspective d'une montée en Ligue 1. Jusqu'ici, l'équipe su s’appuyer sur une défense de fer pour construire une saison historique. Dernier rempart de l’équipe, Arthur Desmas sait que son rôle sera une fois de plus crucial, lors d'une rencontre forcément déterminante.

Arrivé en avance sur le protocole en conférence de presse, Arthur Desmas se lève immédiatement pour laisser la place à son entraîneur Pascal Gastien, au moment où celui-ci le rejoint. Une image qui traduit tout le respect de l’ancien gardien de Rodez, pour celui qui l’a aidé à prendre une nouvelle dimension cette saison au sein du Clermont Foot : « Le staff avait la volonté d’installer un gardien sur du long terme. Depuis mon arrivé au club, je sens que mon jeu a progressé et que ma palette s’est étoffée. C’est un travail quotidien ! On avait évoqué des axes précis dans lesquels je pouvais m’améliorer (jeu au pied, placement …). Avec Eric Gelard (entraineur des gardiens) et les deux autres gardiens du groupe, nous sommes dans un échange permanent. Je suis venu à Clermont pour franchir un cap et jouer le haut du classement. » Un sentiment partagé par le coach auvergnat : « On est agréablement surpris par sa saison, il est même sans doute meilleur encore que nous ne l’aurions imaginé. Arthur a encore une belle marge de progression, sur ses sorties aériennes entre autres, pour avoir encore plus de confiance. Il doit rester dans la continuité de sa saison au cours de laquelle il s’est montré très régulier et a fait très peu d’erreurs. Au moment où la pression monte, il doit rester serein, dans la droite ligne de ce qu’il a fait jusqu’à maintenant. » Du haut de ses 27 ans, ce Breton d’origine a su montrer son caractère pour succéder brillamment à Maxime Dupé ou Paul Bernardoni, qui avaient marqué les esprits dans le but du CF 63.

Décisif dans le « Money-Time » de la saison.

L’arrêt décisif d’A. Desmas contre Châteauroux.

Fort de la meilleure défense du championnat (22 buts) et avec 20 clean sheet (sur 36 matchs disputés), Arthur Desmas s’affirme comme un véritable bouclier pour son équipe et l’un des spécialistes du poste en Ligue 2 : « Je ne me considère pas comme le meilleur gardien du championnat, nous avons avant tout une équipe qui défend bien ensemble et cela part des attaquants. On voit notre solidarité à travers cette statistique de 20 matchs sans prendre de but… C’est une vraie fierté, car c’est le record du club ! On s’entend tous très bien, et on se dit les choses quand il le faut, pour encore et toujours progresser ensemble. » Par son arrêt réflexe sur sa ligne (ou peut-être même un peu au-delà) face à Châteauroux, Arthur Desmas rassure sa défense et fait gagner des points à son entraîneur : « But ou pas, son arrêt est décisif ! Il va très vite au sol et sans cet arrêt, on aurait perdu deux points importants dans la course à la montée. Arthur est calme et rassurant pour notre équipe. » Cette sérénité dont il fait preuve, Arthur Desmas sait qu’elle est un élément majeur pour réussir : « On reste serein et on a des joueurs d’expérience pour nous accompagner au cours de cette fin de saison. Le plaisir est là et c’est un beau moteur pour mener cette lutte pour la montée. Il nous reste deux matchs à disputer, il convient de les jouer l’un après l’autre, sans calculer. Mais nous sommes ambitieux et allons tenter de grappiller cette deuxième place. On se concentre avant tout sur notre parcours. »

Pour continuer à entretenir le rêve, Clermont va devoir composer avec une nouvelle absence au milieu de terrain. Après la grave blessure de Yohan Magnin, c’est le capitaine Jonathan Iglesias qui s’est donné une grosse entorse à la cheville, sa saison est terminée. Pour ces deux acteurs majeurs, il faut maintenant se réinventer et trouver une nouvelle place dans ce sprint final, avec l’espoir de retrouver leurs partenaires en Ligue 1…

 

Clermont-Foot 63 – FC Sochaux-Montbéliard, samedi 8 mai au stade Gabriel-Montpied (huis-clos) en direct sur Bein Sport. Pour plus d’informations sur la rencontre et pour participer à l’opération du mur des supporters : www.clermontfoot.com

 

 

À propos de l'auteur

Julien 0ury

Journaliste-commentateur sportif dans des médias nationaux comme Eurosport, Sud Radio ou encore Rugbyrama.fr, c'est un ancien sportif qui a choisi de vivre sa passion jusqu'au bout. Amoureux de sa région, il a la volonté de présenter le sport à travers ses émotions. Diplômé de l'école de journalisme de proximité de Vichy, il souhaite mettre en avant la qualité du travail des clubs sportifs locaux afin de faire connaitre les hommes et femmes qui se battent pour faire perdurer l'activité sportive pour tous.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé