Accueil » Culture » La Galerie Louis-Gendre frappe les trois coups de Vidéoformes
Fleeting Door rue Blanche/ Le Sonneur.
Culture Jeudi

La Galerie Louis-Gendre frappe les trois coups de Vidéoformes

Vidéoformes, c'est un festival. C'est aussi une somme d'expositions. A l'image de celle présentée à la Galerie Louis-Gendre, à partir du 12 mars, autour d'œuvres d'Anne-Marie Rognon et Le Sonneur.

Si le festival Vidéoformes va battre son plein  du  12 au 15 mars , l’événement va en fin de compte rayonner dans la métropole clermontoise jusqu’à la fin du mois… Et il débutera dès le 12 mars avec les premières expositions d’un large dispositif. Nouveau venu parmi les lieux du festival, la Galerie Louis-Gendre, à Chamalières, s’apprête à accueillir les œuvres de deux artistes : la Clermontoise Anne-Marie Rognon et le Parisien Le Sonneur.

Les graines- Anne-Marie Rognon.

Choses du quotidien et voix off

Elle s’inspire de choses du quotidien, des conversations, des situations qui mobilisent son regard et éveille son imaginaire. Et c’est la vidéo qui vient préciser ce regard, à travers une voix-off. Une voix qui vient donner un autre sens aux images filmées, teintées d’humour et parfois d’ironie. A la fois vidéaste et peintre, Anne-Marie Rognon utilise le changement d’échelle dans la plupart de ses réalisations. A la Galerie Louis-Gendre, l’artiste présentera Les Graines, installation vidéo créee en 2019.  « Animer des jouets, orienter le sens des scénettes avec la voix off, le sens est laissé à la libre interprétation de chacun. Un jouet qui est un arbre à ballons devient, par le filtre de mon imaginaire, des graines » précise-t-elle.

Le Sonneur.

“Des portes éphémères”

Mêlant à dessein street art et art contemporain, Le Sonneur transforme le banal en poésie. Pour cela, il utilise des techniques variées qui vont de l’installation à la sculpture, en passant par le dessin, la sculpture, la photographie ou la vidéo. A Chamalières, le public pourra découvrir une vidéo appartenant à sa série Fleeting Doors. « Ce sont des vidéos que je projette dans la rue de manière sauvage. Sur les murs vierges et aveugles, elles créent des portes éphémères qui s’ouvrent devant les yeux des passants. Le mur révèle l’imaginaire, les intimités et les secrets qu’il protège. Des personnages et d’étranges scènes surgissent. Les drames se nouent. Les histoires d’amour et les solitudes apparaissent au grand jour. Avant que la porte disparaisse et que le mur se referme » explique l’artiste.

Les œuvres de Le Sonneur expriment, tour à tour, le mystère, l’imaginaire, le voyeurisme, l’intimité, la poésie et l’étrangeté, la banalité, la solitude.

Exposition du 12 au 28 mars à la Galerie Louis-Gendre, 7 rue Charles-Fournier à Chamalières. Horaires: du mercredi au vendredi de 14h à 19h, le samedi de 10h à 18h.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite