Accueil » Économie » Un plan d’actions au chevet du commerce local
Rue du 11 novembre. / Photo 7 jours à Clermont
Économie Vie publique

Un plan d’actions au chevet du commerce local

Ville de Clermont, Clermont Auvergne Métropole, CCI et Chambre des Métiers et de l'Artisanat ont présenté un plan d'actions destiné à soutenir le commerce et l'artisanat à Clermont et dans ses environs.

Clermont, le 23 février dernier: images de chaos et de violence dans les rues de Clermont. Originellement d’ordre social, le mouvement des Gilets jaunes sème aussi sur son passage la désolation. “Je ne confonds pas le mouvement dans son ensemble avec les professionnels de la casse et de la déstabilisation qui utiliseraient n’importe quelles revendications ou aspirations pour se livrer à leurs exactions” souligne Olivier Bianchi, le maire de Clermont. Près d’un mois plus tard, les plaies se referment mais les cicatrices peuvent demeurer. Ainsi, le commerce et l’artisanat ne ressortiront-ils pas intacts d’une crise qui perdure depuis l’automne et voit leurs activités s’essouffler. “Le mouvement dans son ensemble aura un impact indéniable sur notre économie” assure Claude Barbin, le président de la CCI du Puy-de-Dôme.

Ensemble

Vitrine cassée le 23 février 2019 / Photo DR

Face à une situation qu’ils affirment problématique, la ville de Clermont, Clermont Auvergne Métropole, la CCI et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Puy-de-Dôme ont décidé de travailler ensemble autour d’un plan d’actions à court terme, destiné à relancer l’activité. “Le plan a pour but de redonner envie aux Clermontois, mais aussi aux gens de l’extérieur, de revenir vers nos commerces. C’est pourquoi nous lui donnerons plusieurs dimensions: celle de faciliter l’accès, à travers la gratuité des parking-relais; également d’animer le centre-ville. Enfin, un plan de communication sur le commerce local est prévu pendant trois mois. L’ensemble de ces mesures a été décidé en pleine concertation avec les chambres consulaires” explique Olivier Bianchi.

Des parkings-relais gratuits

Durant les mois d’avril, mai et juin, les parking-relais seront gratuits tous les samedis,  jours de forte activité commerciale particulièrement impactés par la crise des Gilets jaunes. Il suffira de stationner son véhicule dans un parking relais et de récupérer gratuitement des titres de transports pour se rendre dans le centre-ville de Clermont. D’autre part, un tarif préférentiel (-50%) sera proposé aux commerçants. Il leur permettra d’offrir à leurs clients une heure de stationnement dans les parkings gérés par Clermont Auvergne Métropole.

Un centre-ville animé

Deux nocturnes, avec ouverture des commerces jusqu’à 20h, seront organisées les 5 avril (pendant la période de la braderie de printemps) puis le 24 mai. D’autre part, un programme d’animations et de festivités, financé par la municipalité, va animer le cœur de la ville durant les prochains mois. “Suite aux événements du 23 février, nous avons aussi effectué une demande dérogatoire auprès des services de la préfecture afin d’obtenir l’ouverture de deux dimanches supplémentaires, soit le 30 juin, au moment des soldes, et le 6 octobre, qui correspond à la braderie d’automne” précise Claude Barbin.  Selon le président de la CCI, les commerces locaux auraient perdu 450 millions de CA en novembre et décembre derniers, à l’époque déterminante des fêtes de fin d’année. Et l’érosion se serait poursuivie en ce début d’année, notamment à travers la journée paroxystique du 23 février. Bref, il serait temps d’agir afin d’enrayer la spirale négative…

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite