Accueil » Actualités » Trains : quand la ligne Clermont-Paris déraille…
Intérieur train Intercité Paris-Clermont / Photo 7 Jours à Clermont
Photo 7 Jours à Clermont
Actualités Vie publique

Trains : quand la ligne Clermont-Paris déraille…

Suppressions du nombre de trains, sous prétexte de crise sanitaire, importants retards dus aux travaux sur la ligne : le train est-il encore le moyen le plus sûr pour rejoindre la capitale ?

Des trains supprimés, d’autres qui n’arrivent jamais à l’heure. A défaut de compter sur un TGV pour rejoindre Paris, les Clermontois sont en droit d’espérer une liaison régulière et décente vers la capitale. Mais en ces temps de Covid-19 qui impactent sévèrement les comptes de la SNCF, l’heure est aux restrictions :  le premier train de la journée, celui de 5h29 , est pour l’heure supprimé. Et il n’est pas le seul… Quant au trajet « retour », de Paris à Clermont, il ne faut plus compter que sur quatre voyages par jour. L’explication est évidemment purement comptable : si l’entreprise procède à des suppressions de trains, c’est que ceux-ci ne sont pas remplis et donc pas rentables. Mais la SNCF étant un service public, elle se doit tout de même de répondre aux besoins des citoyens et, en l’occurrence, des Clermontois.

Quatre Intercités aujourd’hui

Pour ce qui est de ce mercredi 10 mars, quatre trains Intercités directs quitteront Clermont pour la capitale à 8h29, 10h29, 13h29 et 16h27. Même topo pour le retour : quatre liaisons Intercités Paris-Clermont avec départ à 9h01, 14h01, 16h57 et 17h57. Dans le meilleur des cas, ils rejoindront la gare de l’Avenue de l’Union Soviétique (…) après un trajet de 3h30. Mais ça n’est pas gagné. «  Je suis ravi, mon train n’a eu que vingt minutes de retard » se félicitait récemment l’un des membres de l’équipe de 7 Jours à Clermont au retour d’un déplacement en Ile de France.  Bien souvent, en effet, le voyage se révèle un cauchemar… En cause, évidemment, les importants travaux effectués actuellement sur la ligne et qui, à terme, devraient permettre de gagner du temps. Tout au moins, on l’espère…

Des élus fâchés

« Les travaux qui viennent d’être engagés sur l’axe Clermont/Paris occasionnent des difficultés intolérables pour les usagers. Si ces travaux qui ont pour but de maintenir la ligne en bon état sont indispensables et auraient dû être réalisés depuis bien longtemps, notre capitale auvergnate ne peut pas subir de tels désagréments. Cette situation est inacceptable. La Région s’assurera que tout a été mis en œuvre pour préserver la circulation des trains et demande aujourd’hui à la SNCF un rétablissement complet de la desserte à l’achèvement de ces travaux » a réagi Laurent Wauquiez, le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui doit rencontrer ce vendredi le PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou. Rappelons que la Région doit financer avec l’Etat un « plan » de relance du ferroviaire en Auvergne d’un total de 130 millions d’euros, dont 43 apportées par la collectivité régionale. Quant au maire de Clermont, il n’a de cesse de rappeler l’importance de la liaison Clermont-Paris pour le développement de la métropole auvergnate.

Pour l’’heure, on est loin du compte et la situation actuelle ne peut qu’interroger sur les intentions de la SNCF vis-à-vis de la destination clermontoise, déjà reléguée dans la petite gare de Bercy. Il reste à espérer que la crise sanitaire ne soit pas un prétexte de plus.

 

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite