Accueil » Lundi » Un théâtre de vagabondage physique et métaphysique
Photo JP.Estounet.
Culture Événement Lundi

Un théâtre de vagabondage physique et métaphysique

Créé en résidence à Clermont-Ferrand, "La Vase", fabrication collective, met en lumière le travail singulier du duo Pierre Meunier- Marguerite Bordat.

Pierre Meunier est un artiste à coup-sûr atypique. Un bricoleur avoué des mots, un manipulateur du langage et des subtils mécanismes. Loin de schémas traditionnels, il aime à s’aventurer, à vagabonder en créant une atmosphère poétique. Dans les années 90, il a fondé la Cie La Belle Meunière, après de multiples expériences, autant d’escapades, dans le cirque, le théâtre, le cinéma, pour lesquelles il a travaillé avec Pierre Etaix, Annie Fratellini, Philippe Caubère ou Zingaro.

Renouvellement de la forme théâtrale

La vocation de la Cie La Belle Meunière? La création artistique dans le domaine théâtral, sonore, cinématographique, plastique. La matière, souvent brute, est un support inépuisable d’inspiration.Quant à la scénographe Marguerite Bordat, elle privilégie des tentatives de renouvellement de la forme théâtrale et aime à collaborer étroitement avec des auteurs, des metteurs en scène. Désormais membre déterminant de la Cie La Belle Meunière, elle forme avec Pierre Meunier, un duo explorateur et rêveur.

Résidence de création

« Pendant un an, nous avons travaillé sur des thèmes différents: la perte d’appuis, l’enlisement métaphorique, social, politique etc La vase est reliée au féminin car la terre est symboliquement maternelle. Quand on s’enfonce dans la vase, il y a un rapport à la chaleur d’un environnement très doux qui protège aussi. Le rapport est troublant » estime Marguerite Bordat, dans un entretien réalisé par Jean-François Perrier pour la Comédie de Clermont-scène nationale. Ainsi, après les pierres et le métal, le tandem Bordat- Meunier se confronte-t-il, non sans humour et toujours avec liberté et inventivité, à la matière molle comme métaphore percutante du couple, lui-même symbole des sociétés occidentales. La Cie La Belle Meunière est en résidence de création à Clermont-Ferrand depuis le 28 octobre. Le spectacle, désormais, va surgir à cinq reprises dans la salle Boris-Vian de la Maison de la Culture, à la fois physique et métaphysique, onirique et humoristique, poétique et pittoresque. Hors des sentiers battus…

Lundi 6, mardi 7, mercredi 8, vendredi 9 novembre à 20h30 et jeudi 9 novembre à 19h30 à la Maison de la Culture, salle Boris-Vian. Co-production de la Comédie de Clermont-scène nationale.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite