Accueil » Patrimoine » La Chaux Montgros lauréat du programme « Patrimoine et Tourisme local »
Chaux Montgros : Puy-de-Dôme / Photo Fondation du Patrimoine
Photo Fondation du Patrimoine
Patrimoine

La Chaux Montgros lauréat du programme « Patrimoine et Tourisme local »

Cette année, l'Auvergne est mise à l'honneur. Deux de ses projets patrimoniaux ont été sélectionnés parmi 33 candidats nationaux pour recevoir la prestigieuse récompense du programme « Patrimoine et Tourisme local », soutenu par Airbnb.

Le programme « Patrimoine et Tourisme local » lancé en novembre 2021 par la Fondation du patrimoine bénéficie d’un mécénat de 5,6 millions d’euros d’Airbnb. Il permettra de soutenir jusqu’à 200 projets de restauration d’édifices, privés et publics, situés dans les territoires ruraux de France. Les deux projets distingués cette année, sont le Moulinage des Mazeaux, situé à Tence dans le département de la Haute-Loire, ainsi que le majestueux Château de la Chaux Montgros, situé à Sallèdes dans le Puy-de-Dôme. Chacun de ces projets se verra attribuer une dotation de 20 000 €, offrant ainsi une opportunité précieuse pour rénover et restaurer ces trésors historiques afin de les rendre accessibles et attractifs pour les visiteurs. Cette reconnaissance témoigne de l’engagement des acteurs locaux pour la sauvegarde du patrimoine régional et la promotion du tourisme durable.

Reflet du riche patrimoine de la Renaissance auvergnate

Le Château de la Chaux Montgros, un joyau de la Renaissance en Auvergne, a été redécouvert dans les années 1960-1970 après avoir été longtemps oublié et envahi par la végétation. Classé Monument Historique en 2000, il témoigne d’un riche passé aux influences italiennes. L’Association Renaissance de la Chaux Montgros (ARCM) a été créée dans les années 1970 dans le but de préserver cet héritage précieux oscillant entre « Château-forteresse médiévale » et « Château-grande résidence rurale ». Malgré des tentatives avortées dans les années 70 et 90, l’ARCM reprend les travaux en 2010 sous l’autorité de la DRAC. En 2022, grâce à plus de 715 000 € de financements, la première phase de restauration a permis de redonner une nouvelle couverture en tuiles aux tours du château, contribuant à sa préservation et mise en valeur. Les travaux en cours visent à restaurer la charpente et la couverture du corps central, nécessitant un investissement total de 1 368 268 €. Forte de 30 ans d’engagement, l’ARCM poursuit sa mission de sauvegarde de ce monument historique unique, reflet du riche patrimoine de la Renaissance auvergnate, pour que les générations futures puissent admirer cette magnifique construction chargée d’histoire.

 

À propos de l'auteur

Myrtille Laurent-Bourioux

Native de Montpellier, Myrtille Laurent-Bourioux grandit à Clermont. Après une scolarité en Classe à Horaires Aménagés Musique et l'obtention de
son BAC, elle s'inscrit en Bachelor Journalisme à Lyon et c'est lors d'un stage d'été proposé par l'ESJ de Lille qu'elle décide de devenir journaliste professionnelle.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé