Accueil » Patrimoine » Le château de La Chaux Montgros en lice pour recevoir un prix de la Fondation du Patrimoine
Un châtteau qui garde sa part de mystères- photo Association Renaissance La Chaux-Montgros.
Actualités Patrimoine

Le château de La Chaux Montgros en lice pour recevoir un prix de la Fondation du Patrimoine

Deux projets de restauration sont en concurrence dans le cadre de l'obtention du Prix public du mécénat populaire. Parmi eux, celui de La Chaux Montgros, dans le Puy-de-Dôme.

La Fondation du patrimoine décerne chaque année des prix à des projets répondant de manière exemplaire aux critères de la mobilisation populaire. Montant de la collecte de dons, nombre de donateurs, nombre d’habitants de la commune et caractère fédérateur sont en particulier pris en compte. Pour cette édition 2021 du Prix du mécénat populaire, c’est le projet de la Chapelle Notre-Dame-d’Etang à Velars-sur-Ouche, en Côte d’Or, qui a été distingué et se voit recevoir une somme de 6000€. Le deuxième et le troisième prix vont respectivement aux projets de La Porte Royale de La Rochelle (Charentes Maritimes) et de l’église Sainte-Céronne à Sainte-Céronne-lès-Mortagne (Orne).

Redécouvert il y a cinquante ans

Un château en fête- photo : Association Renaissance La Chaux-Montgrosj

La Fondation a également créé une mention « prix du public », doté de 4000€, pour lequel deux projets sont encore en cours. En la circonstance, l’église Notre-Dame-de-Plomion (Aisne) se retrouve face au Château de La Chaux Montgros, situé à l’orée de la Forêt de la Comté, sur la commune de Sallèdes dans le Puy-de-Dôme. Cette construction Renaissance d’influence italienne, entre « château-forteresse médiévale » et « château-grande résidence rurale » constitue un monument majeur unique en Auvergne qui, selon l’association Renaissance La Chaux Montgros (ARCM), n’a pas encore livré tous ses secrets et dont l’origine précise demeure aujourd’hui encore mystérieuse. Longtemps “oublié” et laissé à l’abandon et à une végétation envahissante, le bâtiment a été redécouvert en 1971, par une habitante de Laps, passionnée de vieilles pierres. C’est elle qui a créé l’ARCM qui a beaucoup œuvré pour la préservation de l’édifice, notamment grâce au travail mené par un groupe d’étudiants et en utilisant toutes les possibilités offertes en terme de financement : subventions publiques, aides privées, sponsoring, mécénat, chantiers d’insertion, de jeunesse, compagnonnage … L’importante médiatisation du site, notamment à travers la création d’une fête avec spectacle pyrotechnique, a également permis son classement au titre des monuments historiques en mai 2000.

Restaurer les trois tours

Toutefois, le chantier a connu plusieurs années d’abandon avant qu’une nouvelle équipe, motivée, ne reprenne l’œuvre avec pour ambition immédiate de restaurer les trois tours du château. Les différentes actions mises en place ont permis de collecter plus de 33.000€ pour cette réhabilitation. Le projet est donc maintenant en piste pour obtenir le prix Mécénat Populaire du public de la Fondation du Patrimoine. C’est la communauté Facebook de la fondation, appelée à se prononcer jusqu’au 25 janvier, qui en décidera. Au sein des membres de l’Association Renaissance La Chaux Montgros, on croise évidemment les doigts…

Une construction dans un environnement bucolique- photo Association Renaissance La Chaux Montgros.

Pour soutenir le projet de La Chaux-Montgros dans le cadre du vote : https://fr.surveymonkey.com/r/CTX6VQK 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite