Accueil » Vie publique » L’Hôtel-Dieu tourne la page
Clermont Bibliothèque métropolitaine Vue Exterieure A depuis le Jardin de Lecture (c) Forbes Massie
Bibliothèque métropolitaine Vue Exterieure A depuis le Jardin de Lecture (c) Forbes Massie
Patrimoine Vie publique

L’Hôtel-Dieu tourne la page

Depuis plus d’une décennie tout semble figé dans le bâtiment le plus ancien de l’ancien Hôtel-Dieu. Pourtant derrière les façades aux fenêtre occultées, la vie a discrètement repris. Les cloisons tombent et l’univers médical disparaît peu à peu, laissant augurer les volumes de la future bibliothèque métropolitaine.

De l’extérieur rien n’est encore visible mais la transformation d’une partie de l’ancien l’Hôtel-Dieu en bibliothèque métropolitaine a bel et bien débuté dans le respect d’un calendrier que le Covid n’a pas bouleversé. La transformation concerne le bâtiment le plus ancien de l’ancien hôpital dont la façade principale construite en lave de Volvic est située rue Lagarlaye. Inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, ce bâtiment construit en forme de U dans les années 1770 par l’architecte François-Charles Dijon abritera les salles de lecture et de travail. Au centre du U, dans l’ancienne cour, sera construite la pièce maîtresse du futur équipement, un forum à double hauteur avec des salles d’exposition, un amphithéâtre de 200 places et un café, l’ensemble coiffé de verre laissant passer la lumière et permettant la vue sur les arbres du parc. Au total, plus de 9500 m² seront consacrés à la culture.

Bibliothèque de Clermont : Le Forum / (c) Stanton Williams
Le Forum (c) Stanton Williams

Les bonnes surprises

Un hôpital est un lieu extrêmement cloisonné. L’une des craintes pour les parties réhabilitées était de devoir composer avec des murs empêchant la création des grandes salles de lecture. Les premiers travaux de démolition et de curage ont révélé que le bâtiment offrait de grandes surfaces sans murs porteurs, propices à la création d’espaces pour le moins conséquents. La dépose des faux-plafonds a également permis de retrouver des frises datant de l’origine du lieu, lesquelles seront bien entendu, conservées et restaurées. Mettre à nu le bâtiment révèle également les transformations successives liées aux différents usages. Ainsi le curage de l’aile sud a révélé une charpente assez récente et une dalle de sol en béton, quand l’aile nord conserve ses poutres d’origine taillées à la main et ses planchers. «L’Hôtel -Dieu est profondément investi par la mémoire et les récits de ses occupants (…) ses détails expriment sa fonction d’origine et sont à cet égard hautement valorisés» explique le cabinet d’architecture en charge de la réhabilitation.
Les travaux préparatoires qui incluent les fouilles archéologiques, ont débuté fin 2020 et vont se poursuivre jusqu’à l’été. Fin 2021 ce sont les travaux de rénovation et de construction qui débuteront pour 3 ans, l’ouverture du lieu au public étant programmée mi-2024.

Des architectes de Londres mais aussi de Clermont

C’est le cabinet d’architectes londonien Stanton Williams Limited qui a remporté le concours de réhabilitation de l’Hôtel-Dieu. Son équipe a déjà prouvé la qualité de ses projets dans le domaine culturel avec de prestigieuses réalisations comme le musée d’arts de Nantes, l’University of the Arts de Londres ou l’aménagement, toujours à Londres, de la Royal Opera House. La co-traitance et la modélisation informatique sont quant à elles, assurées par le cabinet clermontois MTA / Marcillon Thuilier qui s’est illustré, lui aussi, dans le domaine culturel avec de nombreux projets de médiathèques et d’espaces culturels.

Lire aussi notre article du 29/06/2019

Voir la vidéo : Visite de Chantier :

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

2 Commentaires

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite