Accueil » Santé » Michelin réactif sur le front du coronavirus
Des masques conçus et fabriqués par le manufacturier- photo Michelin.
Économie Santé

Michelin réactif sur le front du coronavirus

Le groupe Michelin se révèle hyper-actif dans la séquence actuelle. En plus de sa participation à un projet collectif régional, il a lancé sa propre production de masques chirurgicaux. L'usine de la Combaude, à Clermont, fait partie des sites retenus pour la fabrication.

C’est la grande affaire actuelle. Elle est sanitaire, évidemment, diplomatique, à travers le rôle de la Chine, en particulier, politique et économique. Bref, un peu partout et à toute heure, il est question de masques. Ces mêmes masques dont non nous disait il y a encore peu qu’ils étaient inutiles pour les particuliers en temps d’épidémie. Mais passons…

Hier, nous vous présentions l’initiative commune d’un certain nombre d’entreprises locales, accompagnées par la région Auvergne-Rhône-Alpes, de conception et de fabrication d’un masque réutilisable de type Face Mask. Une initiative à laquelle participe activement le groupe Michelin.

De la conception à la production

Photo Michelin.

Cette participation n’est pas la seule opération menée par le manufacturier sur le front du Covid-19. Depuis le début de la crise sanitaire, l’entreprise s’est en effet lancée dans une véritable course contre la montre. Au moment même où, du fait de la crise, la production de pneumatiques baissait, au point même d’entraîner du chômage partiel au sein des effectifs de salariés, Michelin a mobilisé la capacité d’innovation et ses expertises recherche matériaux, manufacturing et autre veille scientifique afin de développer, fabriquer et mettre à disposition différentes solutions de masques, en grande quantité. Et cela, dans un délai extrêmement court. Une façon de lutter activement contre la pandémie qui sévit dans le monde entier, notamment à travers des dons de masques aux personnels de santé, dans les pays où le manufacturier est implanté, et aussi de préserver la sécurité de ses propres employés.

400.000 masques chirurgicaux chaque semaine

A la phase d’initialisation va succéder une nouvelle étape : celle de la production massive de maques chirurgicaux de catégorie 1. A terme, 400.000 unités seront fabriquées, dans les ateliers de Michelin ou en coordination avec des partenaires. Dix sites en Europe ont ainsi été retenus parmi lesquels figurent La Combaude à Clermont ou encore Olsztyn en Pologne et  Zalău en Roumanie.

Par ailleurs, le groupe vient également de commencer la production de visières en polycarbonate stérilisables pour une utilisation en milieu hospitalier, à la demande de plusieurs établissements français. Et il est impliqué dans d’autres projets concernant des respirateurs, des appareils médicaux ou encore du gel hydroalcoolique. L’entreprise clermontoise et internationale (elle est présente dans 170 pays) fait ainsi preuve de sa réactivité et de sa capacité d’adaptation, déjà prouvées en d’autres moments de l’histoire.

Photo Michelin.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite