Accueil » Culture » Les dictateurs inspirent Jonathan Lambert…
Jonathan Lambert.
Culture Week-End

Les dictateurs inspirent Jonathan Lambert…

Le "dictatour" de Jonathan Lambert passe par le Théâtre de Châtel-Guyon. Avec "Looking for Kim", l'humour manie l'insolence et la dérision pour le plaisir de tous.

« Enfant je disais toujours : plus tard, je veux être dictateur, partant de ce principe, j’ai raté ma vie ». Les paroles sont de Jonathan Lambert qui présentera à Châtel-Guyon son spectacle Looking for Kim, corrosif à souhait et même décapant. Auréolé du prix de l’humour noir en 2012, il a fait les beaux soirs de l’émission « On n’est pas couché ». Tour à tour humoriste, comédien, animateur de radio ou de télévision, ce Parisien s’est distingué, en 2012, avec son premier one man show intitulé Perruques.

Kim Jong-Un n’est pas seul

Désormais, Jonathan Lambert propose un spectacle au charme nord coréen qui lève le voile sur le plus mystérieux des dictateurs : Mister Kim. Mais le charmant Kim Jong-Un n’est pas le seul à défiler au cours du spectacle. De Néron à Amin Dada, en passant par Pol Pot, Staline, Hitller, Ceausescu ou Khadafi (qualifié de « rock star des dictateurs »), la galerie est sans frontière. Arrivant en costume d’apparat bardé de médailles clinquantes, l’humoriste fait mouche et parvient à faire rire avec des hommes qui ont tant fait pleurer.

Samedi 30 mars 2019 à 20h30 au Théâtre de Châtel-Guyon. Renseignements sur www.theatre.chatel-guyon.fr ou au 04 73 64 28 82.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite