Accueil » Culture » Les dictateurs inspirent Jonathan Lambert…
Jonathan Lambert.
Culture Week-End

Les dictateurs inspirent Jonathan Lambert…

Le "dictatour" de Jonathan Lambert passe par le Théâtre de Châtel-Guyon. Avec "Looking for Kim", l'humour manie l'insolence et la dérision pour le plaisir de tous.

« Enfant je disais toujours : plus tard, je veux être dictateur, partant de ce principe, j’ai raté ma vie ». Les paroles sont de Jonathan Lambert qui présentera à Châtel-Guyon son spectacle Looking for Kim, corrosif à souhait et même décapant. Auréolé du prix de l’humour noir en 2012, il a fait les beaux soirs de l’émission « On n’est pas couché ». Tour à tour humoriste, comédien, animateur de radio ou de télévision, ce Parisien s’est distingué, en 2012, avec son premier one man show intitulé Perruques.

Kim Jong-Un n’est pas seul

Désormais, Jonathan Lambert propose un spectacle au charme nord coréen qui lève le voile sur le plus mystérieux des dictateurs : Mister Kim. Mais le charmant Kim Jong-Un n’est pas le seul à défiler au cours du spectacle. De Néron à Amin Dada, en passant par Pol Pot, Staline, Hitller, Ceausescu ou Khadafi (qualifié de “rock star des dictateurs”), la galerie est sans frontière. Arrivant en costume d’apparat bardé de médailles clinquantes, l’humoriste fait mouche et parvient à faire rire avec des hommes qui ont tant fait pleurer.

Samedi 30 mars 2019 à 20h30 au Théâtre de Châtel-Guyon. Renseignements sur www.theatre.chatel-guyon.fr ou au 04 73 64 28 82.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite