Accueil » Sports » Le Tour au sommet du puy de Dôme? Jean-Yves Gouttebel répond à Christian Prudhomme
12 juillet 1964: Anquetil et Poulidor au coude à coude- photo D.R.
Sports Vie publique

Le Tour au sommet du puy de Dôme? Jean-Yves Gouttebel répond à Christian Prudhomme

Le directeur du Tour de France espère un retour prochain de la course au sommet du puy de Dôme. Le président du Conseil départemental vient de lui répondre par un courrier.

Le puy de Dôme demeure dans le souvenir et aussi, à l’esprit, des amoureux du Tour de France. Il ne fait aucun doute que la Grande Boucle a beaucoup fait pour la renommée de la célèbre montagne qui domine Clermont. Et beaucoup espèrent son retour sur le Géant des Dômes où il n’a plus mis les pieds depuis 1988 et la victoire du Danois Johnny Weltz. A commencer par le directeur du Tour lui-même, Christian Prudhomme, qui s’en est ouvert récemment auprès de différents médias. « Pour moi, l’arrivée au puy de Dôme est techniquement faisable… Parfois l’aspect technique et logistique est rédhibitoire, ce n’est pas le cas ici » a-t-il confié devant les caméras de France 3. Et d’ajouter. « Ce qui manque ? Une autorisation… » Des propos qui visaient ouvertement le Conseil départemental du puy de Dôme, propriétaire d’une partie du site et qui en assure le plan de gestion. Or le Département estime qu’une arrivée du Tour au sommet du puy de Dôme est aujourd’hui devenue inenvisageable.

La réponse de Jean-Yves Gouttebel

Jean-Yves Gouttebel- photo CD63.

Au moment où la Grande Boucle 2019 quitte l’Auvergne, Jean-Yves Gouttebel, le président du Conseil départemental, a ainsi répondu au directeur du Tour de France dans un courrier qu’il vient de lui adresser : « Comme vous le savez, la Chaîne des puys/faille de la Limagne a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en juillet 2018  (premier bien naturel hexagonal). La renommée du site est désormais internationale puisqu’elle figure dans les meilleurs guides touristiques mondiaux.

Dans ce cadre, nous pourrions imaginer une étape passant en limite du périmètre inscrit, avec une arrivée sur le circuit de Charade (NDLR: propriété du Conseil départemental), circuit situé au pied des volcans et disposant des infrastructures nécessaires à l’accueil de la caravane du Tour et du public.

Une étape qui relierait Clermont-Ferrand  aux Monts du Forez serait également tout à fait pertinente et digne des tracés du Tour de France. La communauté de communes Ambert Livradois Forez a d’ailleurs candidaté afin d’accueillir une étape en 2017 et 2018 ; candidature dont je m’étais fait le relais auprès de vous.

Je me tiens à votre disposition  pour évoquer, lors d’un rendez-vous, les différentes possibilités qu’offre notre département, espérant que ce courrier retienne toute votre attention… »    

Pas sur la même longueur d’onde

Bref, les deux hommes ne paraissent pas tout à fait sur la même longueur d’onde. L’un évoquant une arrivée au sommet du puy de Dôme, l’autre sur le circuit de Charade… Quant à une possible arrivée dans les monts du Forez, on se souvient en effet que l’étape du Dauphiné 2014, s’achevant au sommet du col du Béal, avait donné lieu à un superbe spectacle. Et à une course sélective remportée par Christopher Froome devant Alberto Contador. Mais c’est une autre histoire…

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite