Accueil » Événement » Le Dauphiné : c’est le Tour avant l’heure…
Le Critérium du Dauphiné, passage obligé vers le Tour de France- photo ASO/Alex Broadway.
Événement Mercredi Sports

Le Dauphiné : c’est le Tour avant l’heure…

Un mois jour pour jour avant de retrouver le Tour de France, Clermont accueille, ce mercredi 12 août, le grand départ du Critérium du Dauphiné. Tous les favoris de la prochaine Grande Boucle seront en lice...

Pour les Clermontois, il s’agira sans doute d’une répétition grandeur nature à un mois précisément de l’accueil de l’étape du Tour de France. Pour les coureurs, il sera davantage question de préparation deux semaines et demi avant l’envol de la Grande Boucle sur les bords de la Méditerranée. Le Critérium du Dauphiné, qui est davantage qu’un amuse-gueule, connaîtra donc son grand départ sur la Place des Bughes clermontoise, devant la Maison des Sports qui fête, cette année, son cinquantième anniversaire. Un temps fort de l’été, assurément.

L’événement eut été inimaginable avant l’avènement de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Mais, comme la collectivité territoriale est partenaire de l’épreuve, celle-ci a étendu son territoire jusqu’à rejoindre le pied de la Chaîne des puys, où elle ne s’est encore jamais aventurée. A Clermont, c’est un peloton de premier choix qui signera la feuille d’émargement à quelques minutes de s’élancer pour la prestigieuse course par étapes, estampillée du label world tour. Depuis le tout premier lauréat, le Polonais Edouard Klabinski, en 1947, les plus grands ont inscrit leur nom au palmarès : Bobet, Anquetil, Poulidor, Ocana, Merckx, Thévenet, Hinault, Lemond, Indurain, Valverde, Froome…

Ils seront tous là…

Le vainqueur 2020 devrait, en principe, se révéler digne de cette liste. Ils seront, en effet, tous là ou presque, parmi les favoris du prochain Tour de France. En cette saison très particulière où il faut faire rentrer le contenu d’une bouteille dans un verre, c’est à dire disputer un maximum d’épreuves en un minimum de temps, le Critérium du Dauphiné, plus que jamais, est un passage obligé sur le chemin qui mène à la grande épreuve de … septembre. Egan Bernal, dernier vainqueur de la Grande Boucle retrouvera en la circonstance Primoz Roglic, le numéro un mondial qui vient de le dominer sur les routes du Tour de l’Ain. Tom Dumoulin, Thibaut Pinot, Romain Bardet, Gerraint Thomas, Richie Porte,  Nairo Quintana, Simon Yates, Tadej Pogacar, Steven Kruijswijk viendront aussi se faire les dents sur les difficultés disséminées tout au long de ce Dauphiné, réduit à quatre jours de course intense. Et l’on oubliera pas Christopher Froome, qui quittera la maison Ineos à la fin de la saison pour rejoindre les rangs d’Israël Start-up Nation, pas plus que Julian Alaphilippe, toujours capable d’un exploit.

Similitudes

La première étape du Dauphiné aura de fortes similitudes avec celle que les coureurs auront à parcourir un mois plus tard, depuis Clermont. Après Moissat et Courpière, ils devront escalader le col du Béal, par son versant ouest ( depuis Le Brugeron), pour rejoindre le département de la Loire et se diriger non pas vers Lyon mais en direction de Saint-Christo-en Jarrez. Une belle partie de manivelles en perspective sur 218 km sur un parcours qualifié “d’accidenté.”

Départ fictif et fan zone aux Bughes

La course serait plus belle si l’épidémie ne venait jouer les trouble-fêtes et les rabat-joies. Le protocole sanitaire sera évidemment appliqué à la lettre au départ (fictif) de la Place des Bughes où la capacité maximale de la “fan zone” sera limitée à 5000 personnes. D’autre part, le port du masque sera obligatoire aussi bien sur la zone de départ que le long de l’itinéraire en ville, soit un peu plus de 9 kilomètres. Ça n’est qu’à la sortie de Clermont, à hauteur des Gravanches, que la course proprement dit sera lancée. Il restera alors 817 km, et pas mal de difficultés, aux coureurs pour rejoindre, dimanche après-midi, l’altiport de Megève.

Le Critérium du Dauphiné à Clermont, mercredi 12 août : 9h30 : début des animations sur le podium, Place des Bughes; 10h35 : départ fictif. Itinéraire dans Clermont: rue de Blanzat, boulevard Lavoisier,  boulevard Berthelot, rue Blatin, boulevard Desaix, rue du Maréchal-Juin,  place Renoux, rue du Maréchal Joffre, avenue Carnot, Cours Sablon, boulevard Trudaine, place Delille, rue des Jacobins, avenue de la République, boulevard Léon-Jouhaux, boulevard Vincent-Auriol, boulevard Georges-Pompidou, boulevard Louis-Chartoire et la D772A, rue de Bourdon,(où se déroulera le départ réel). 

Photo ASO/ Alex Broadway.

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite