Accueil » Actualités » Le Critérium du Dauphiné (pour le moment) reporté
Lors de la présentation du départ/ Photo Région Auvergne-Rhone-Alpes- Guillaume Atger
Actualités Sports

Le Critérium du Dauphiné (pour le moment) reporté

Clermont devait accueillir pour la première fois le départ de la célèbre course cycliste Le Critérium du Dauphiné le 31 mai prochain. La crise du Covid-19 en a décidé autrement.

Le Critérium du Dauphiné ne partira pas de Clermont le 31 mai prochain. Et pour une bonne raison, c’est que l’épreuve elle-même est (pour le moment) reportée. Les organisateurs de la course cycliste l’ont fait savoir, ce soir, par un communiqué. Une nouvelle qui n’a rien d’une surprise puisque l’Union Cycliste Internationale (UCI) a pris la décision de « suspendre toutes les compétitions cyclistes jusqu’au 1er juin et ce jusqu’à nouvel ordre. » Ce qui, en substance, signifie jusqu’au 1er juin, au minimum.

Un format resserré ?

« La priorité est la situation sanitaire du pays » a expliqué Christian Prudhomme, le directeur de l’épreuve pour le compte d’ASO. Et il a ajouté que « les organisateurs travaillaient, avec les collectivités, à un report de l’épreuve”, dont le départ devait se situer à quatre semaines de celui du Tour de France, aujourd’hui lui-même menacé.

Parmi les scénarios envisagés pour le Dauphiné : celui d’une course au format resserré, et plus tardive dans le calendrier de juin. Elle pourrait néanmoins constituer une préparation en vue du Tour mais dans ce cas, il n’est pas certain que le départ de Clermont serait maintenu… L’autre hypothèse, encore moins favorable, est une annulation pure et simple de la course soutenue par la Région Auvergne- Rhône- Alpes, ce qui constituerait une déception pour tous les amateurs de cyclisme à Clermont et dans les environs…

Les dirigeants du cyclisme international doivent prochainement se réunir, sous l’égide de l’UCI, pour tenter d’imaginer ce que sera la sortie de crise et la reprise des compétitions. Mais l’absence de visibilité sanitaire rend évidemment la situation épineuse…

 

Photo d’illustration : Autours de Laurent Wauquiez président de la région AURA, L’équipe  d’ASO dont Bernard Thévenet et Christian Prudhomme, Christine Rougerie et Christophe Bertucat de la Ville de Clermont.  Crédit (c) région AURA  Guillaume Atger

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite