Accueil » Événement » Le Charade Super Show voit double
McLaren F5000 présente au Charade Super Show 2024 / Photo Olivier Perrot
Photo Olivier Perrot
Événement Week-End

Le Charade Super Show voit double

Le Charade Super Show 2024 revient pour sa 3e édition, le weekend du 14 juillet. Il va s’étaler sur deux journées, c'est la nouveauté et célébrera les 50 ans du dernier GP moto.

Pour sa troisième édition, le Charade Super Show se déroulera non pas sur une, mais sur deux journées, format généralement constaté pour ce type de manifestation. Cette décision présente un double intérêt. Elle permet au public d’être présent plus longtemps sur le circuit et de fluidifier le flux de spectateurs tout au long du weekend. Mais elle offre aussi aux participants qui prennent la piste, une plage beaucoup plus large. Certains d’entre eux viennent de loin pour présenter des véhicules d’exception et ils peuvent ainsi partir un peu plus tôt le dimanche afin de rentrer chez-eux à des heures décentes. Reste à voir pour GCK, gestionnaire du circuit et promoteur de la manifestation, si la hausse du coût d’organisation sur deux jours est compensée par une hausse de la fréquentation.

Mixer le passé, le présent et l’avenir

« Il y a deux ans, nous avions pris le pari d’imaginer un événement réunissant des véhicules historiques et modernes, autos et motos, en présence de champions du passé et du présent. Ce mélange s’est avéré gagnant » explique Eric Boudot, président de GCK. « Dès sa deuxième édition en 2023, notre grande fête des sports mécaniques a attiré 12.000 spectateurs. » précise t-il. Il est vrai que la mixité du Charade Super Show se révèle une réussite car elle permet de valoriser les véhicules modernes et les nouvelles technologie décarbonées, qui sont au cœur de l’activité de GCK, sans ignorer l’histoire du sport automobile dont le circuit Charade fût le théâtre incontournable des décennies 60 et 70. Cet habile mix entre passé, présent et avenir est la garantie d’un succès populaire puisque quelles que soient les générations de véhicules, la passion est toujours associée. La présence de pilotes de renom, jeunes et moins jeunes, permet à la fois de faire le show sur la piste et d’apporter le témoignage de ceux qui ont roulé à la grande époque du circuit auvergnat et qui prennent un immense plaisir à le retrouver même dans sa version raccourcie.

Célébrer le cinquantenaire du dernier Grand-Prix moto

Dans la mémoire collective Charade est resté le circuit qui a accueillis des grand prix de France de Formule 1, à l’époque sans doute la plus romantique mais aussi la plus dangereuse. En réalité il n’y en a eu que quatre en 1965, 1969, 1970 et 1972, mais le film de John Franckenheimer Grand Prix avec Yves Montant et Françoise Hardy a contribué au mythe du circuit de 8.055 kilomètres. Si l’on compare les GP de France auto et moto, l’avantage est pris par les deux roues puisque le rendez-vous s’est déroulé 10 fois en terres auvergnates en 1959, 1960,1961, 1962, 1963, 1964, 1966, 1967 et 1972 et 1974. Le dernier GP dont on célèbre cette année le cinquantenaire reste la manifestation qui a attiré le plus de public. Il est difficile de dire précisément combien de spectateurs étaient présents le 21 avril 1974. Les chiffres officiels font état de 100 000 mais la réalité était vraisemblablement proche des 130 000. Aux passionnés qui avaient pris un billet, étaient venus se joindre tous les resquilleurs impossibles à bloquer le long du parcours en particulier côté Gravenoire.
Pour l’occasion, le Charade super Show présentera une trentaine de machines d’époque. elles seront réunies dans une zone du paddock et prendront la piste. On annonce plusieurs Yamaha deux temps dont une Moraco, une BMW Bol d’or, une Triumph Rob North, une 500 Paton, une Honda CR Daytona… et bien d’autres machine iconiques. La majorité sera présentée par l’Amicale Spirit of Speed qui fédère près de 400 passionnés originaires de 12 pays à travers le monde lesquels préservent une collection de plus de 5 000 motos de course de vitesse, de toutes nationalités, marques, époques et cylindrées. Côté pilote, trois champions du Monde enfileront leur cuir : Raymond Roche, Alain Michel et Christian Saron qui fête les 40 ans de son titre en 250.

Charade-super-show, un musée roulant

Pour ce qui est des quatre roues, des véhicules marquants seront présentés ce weekend dans les paddocks et sur la piste. Sans tous les citer, retenons la présence de Formules 1 Ligier JS21, March 811 et AGS JH24, d’une F5000 McLaren, de Formule Renault 3.5 T05 et T08, d’une Alpine d’endurance, d’une Lola T492 barquette, d’une Viper GTS R, d’une R21 Cup et d’une GT Foenix hydrogène. Le plateau sera complété par des voitures de drift.
Dans la  liste des pilotes deux attirent particulièrement l’attention pour leur palmarès : Jean Ragnotti, immense pilote de rallye, roi de l’A110 et de la R5 Turbo et Jean-Claude Andruet, lui aussi pilote de Rallye, (il retrouvera ce weekend une Lancia Stratos) mais aussi d’endurance avec de nombreuses participations aux 24h du Mans.

Charade Super Show samedi 13 et dimanche juillet 2024, circuit de Charade, Saint-Genès-Champanelles
Voitures et motos en pistes et sur paddock, baptêmes de piste, show Sarah Lézito, simulateur de pilotage, circuit de slot racing, manèges et jeux gonflables… informations supplémentaires et billetterie sur le site www.charade.fr

Alain Michel, champion du Monde de side car avec S.Birchall en 1990 /  / Photo-Olivier-Perrot
Alain Michel, champion du Monde de side car avec S. Birchall en 1990 / / Photo-Olivier-Perrot

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé