Accueil » Culture » Ida ou le délire: du livre jusqu’à la scène
Florence Giorgetti, seule en scène dans "Ida ou le délire".
Culture Mardi

Ida ou le délire: du livre jusqu’à la scène

Créé en résidence à la Comédie de Clermont, le spectacle "Ida et le délire" est une adaptation théâtrale du dernier roman écrit par Hélène Bessette. Robert Cantarella et Nicolas Maury sont à la manœuvre, avec Florence Giorgetti, sur la scène.

Admirée et méconnue. Pionnière du roman poétique dans les années 50, Hélène Bessette fut soutenue par Marguerite Duras, Nathalie Sarraute, Simone de Beauvoir ou  par les critiques Alain
Bosquet et Claude Mauriac. Cette ancienne institutrice obtint le prix Cazes de la brasserie Lipp pour son premier roman, Lili pleure, en 1954. Un démarrage littéraire sur les chapeaux de roue. Ses  romans suivants furent régulièrement retenus sur les listes du prix Goncourt. En 1973, Hélène Bessette publia son tout dernier roman Ida ou le délire. Un texte à l’écriture vive, libre, inspirée, la marque de fabrique de cet auteur à l’itinéraire singulier.

“Une griserie interminable”

Robert Cantarella.

Le metteur en scène Robert Cantarella est, depuis longtemps, un défenseur ardent, et même, à sa façon, un promoteur de la littérature “J’ai une griserie interminable avec Hélène Bessette. A chaque fois que je vais lire un nouveau texte le virus de sa langue-mot-parole me saute aux oreilles et aux yeux. Le corps est convoqué aussitôt et je pense que le passage à la scène aura inévitablement lieu, un jour” explique-t-il. Assez naturellement, Robert Cantarella s’est emparé des pages d’Ida ou le délire, un récit amer et malgré tout souriant. Et, avec son compère Nicolas Maury, il s’est attelé à une adaptation théâtrale pour un spectacle produit par la Comédie de Clermont.

Des phrases s’entrecroisent

Seule en scène, il y a Florence Giorgetti, dont le “palmarès” au théâtre et au cinéma se révèle impressionnant. Une comédienne, qui est également metteuse en scène, dont Nicolas Maury se plaît à dire: “dans la vie, depuis la vie, Florence Giorgetti est de ces êtres qui ont la capacité de changer le banal, l’ordinaire, en conte fantasque voire fantastique.” Seule en scène, donc, avec un livre, une histoire, des phrases qui s’entrecroisent… Ida aimait les fleurs qu’elle se plaisait à arroser tard le soir. Elle estimait être un “oiseau de nuit” et elle est morte, projetée en l’air par un camion.

Mardi 22, mercredi 23 et jeudi 24 janvier à 20h30 à la Maison de la Culture de Clermont. Informations: www.lacomediedeclermont.com

 

Hélène Bessette- photo Eric et Pierre Brabant.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite