Accueil » Culture » Festival Télérama : une seconde chance pour les films de 2017
Les Ambiances accueillent le festival Télérama du 24 au 30 janvier.
Culture Mercredi

Festival Télérama : une seconde chance pour les films de 2017

“Voir et revoir les meilleurs films de l’année dans les salles art et essai”, telle est l’ambition du Festival Télérama. Du 24 au 30 janvier, huit films sont programmés aux Ambiances à Clermont-Ferrand..

Après la polémique de l’automne dernier, programmer un festival Télérama à Clermont-Ferrand semblait quelque peu audacieux. Un pari qu’Eric Piera, directeur du cinéma Les Ambiances, a su relever sans hésiter. Il participe depuis de nombreuses années à ce festival qui donne une seconde chance à des films, soit passés inaperçus durant l’été, soit écrasés par de plus grosses, de plus médiatiques sorties. Ainsi, sur présentation d’un pass, à découper dans les numéros de Télérama des 17 et 24 janvier 2018, les cinéphiles pourront apprécier les 8 films sélectionnés pour 3.50€ la place.

Des films à sauver

A l’origine, il s’agissait du festival Télérama – AFCAE ( Association Française des Cinémas Art et Essai). Eric Piera déplore ce changement dans l’organisation : “Malheureusement Télérama qui assure la communication aujourd’hui propose le top 50 Télérama et c’est le choix des lecteurs. Voler au secours du succès ne me fait pas sauter au plafond. Toutefois, sur cette sélection, je pense qu’il y avait au moins 2 films à sauver.  C’est pourquoi je programme ce festival. En réalité, j’ai toujours participé en maugréant car par exemple j’étais scandalisé qu’il faille attendre le quatrième film de Xavier Dolan pour qu’il rentre dans la sélection du magazine ”. Il poursuit : “ A mon avis, le premier  long-métrage à sauver est un film qui est passé inaperçu, “Certaines Femmes”, dont la réalisatrice mérite d’être soutenue. Elle fait des films différents et est représentative de l’émergence du cinéma américain actuel. Le deuxième que je voulais impérativement rapatrier dans une salle art et essai est “Patients”, le film de Grand corps malade. Il est simplement  beau, pas du tout larmoyant, plein d’énergie”.

Un film en avant-première

Autres films programmés, “Visages villages”, un voyage à travers la France d’Agnès Varda et du plasticien JR, et “Faute d’amour”, une allégorie féroce et magistrale de la Russie d’aujourd”hui. Les spectateurs pourront également découvrir “Un homme intègre”, une belle fable iranienne dont le réalisateur Mohammed Rasoulof vit assigné à résidence en Iran. “Le Caïre confidentiel”, le polar de l’été dernier aura aussi droit à une seconde chance, tout comme “The lost city of Z”. Selon le directeur du cinéma de la rue Saint-Dominique, “c’est du beau cinéma qui n’a pas eu le succès escompté. J’aime lorsqu’il y a un bon cadrage, un scénario qui tient la route et , au sujet de ce film, j’étais très déçu du faible nombre d’entrées”. Les cinéphiles pourront voir en avant-première,  “America“, un documentaire  tourné en Arizona en compagnie des électeurs de Donald Trump quelques semaines avant son élection.

 

Cinéma Les Ambiances

7 Rue Saint-Dominique, 63000 Clermont-Ferrand

À propos de l'auteur

Catherine Lopes

Catherine Lopes

Journaliste diplômée de l’Ecole de Journalisme et de Communication de Marseille, Catherine arrive en Auvergne en 2006 et fait ses armes sur Clermont Première. Après plusieurs années de collaboration,  elle découvre ensuite le monde de la pige et travaille pour plusieurs sociétés de production. Elle écrit aussi pour le web et fait de la radio. Véritable touche à tout, Catherine aime avant tout raconter des histoires.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite