Accueil » Jeudi » Un festival explorateur et foisonnant
Pierre Jodlowski, fil rouge de cette édition 2017.
Culture Jeudi

Un festival explorateur et foisonnant

Un évènement pas comme les autres essaimé dans différents lieux de l'agglomération: le Festival des Musiques Démesurées entre en scène.

Sortir délibérément des sentiers battus, et parfois rebattus, explorer des univers singuliers et, parfois, bousculer des a priori: le Festival des Musiques Démesurées vient à point pour  donner à entendre et à voir des formes originales d’expressions. Pendant 17 jours, le public curieux, avide de découvertes, pourra ainsi multiplier les rencontres et les expériences artistiques, insolites et surprenantes. Autant d’événements qui se succéderont à partir du 2 novembre dans différents lieux de la grande agglomération clermontoise: Maison de la Culture, Cour des Trois Coquins, Chapelle des Cordeliers, La Jetée, Maison du Peuple, Centre Blaise-Pascal, Médiathèque de Croix-Neyrat ,Auditorium du CRR, Médiathèque Hugo-Pratt de Cournon, Bibliothèque Aimé Césaire de Blanzat mais aussi Place de Jaude ou Place de la Victoire. Un festival foisonnant…

Pierre Joblowski, compositeur en résidence

Au croisement du son acoustique et du son électronique, la musique de Pierre Joblowski, compositeur en résidence à l’occasion du festival, se distingue par son ancrage dramaturgique et politique. S’il se produit régulièrement dans les lieux dédiés à la musique contemporaine, il fréquente aussi assidûment et goulûment les circuits parallèles: la danse, le théâtre, les arts plastiques, la programmation interactive lors d’installations et la mise en scène. Lors du concert d’ouverture du festival le 2 novembre , deux œuvres de Pierre Joblowski, « De Front » et « Respire » seront interprétées par l’Ensemble Orchestral Contemporain sous la direction de Daniel Kawka.  Une rencontre avec le public  précédera le concert dès 19h30. D’autre part, le lendemain, vendredi 3 novembre, Pierre Joblowski sera à la Médiathèque Hugo-Pratt de Cournon pour une nouvelle rencontre avec le public (de 9h à 12h). Il y évoquera probablement le sens de la musique et sa dimension politique, deux sujets qui lui sont chers.

La mémoire du rugby clermontois

Les œuvres de Pierre Jodlowski seront aussi à l’honneur lors d’un récital avec le pianiste Wilhem Latchoumia, le 18 novembre à partir de 19h à l’auditorium du CRR. Et l’on pourra également découvrir, à partir du 4 novembre à la Chapelle des Cordeliers, une étonnante installation sonore réalisée par le compositeur en compagnie de Marin Bonazzi et François Donato sur le thème de la mémoire du rugby clermontois. Pour le reste, tout au long de ces deux semaines, les concerts de nombreux artistes, concerts-vidéo, installations, rencontres et ateliers se dérouleront sur les différents lieux du festival. Autant d’invitations à la découverte…

Festival des Musiques Démesurées du 2 au 18 novembre; concert d’ouverture (Pierre Joblowski) le 2 novembre à 20h30 à la Cour des Trois Coquins, salle Beckett à Clermont-Ferrand. 

Mots-clés

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite