Accueil » News de la rédaction » Brigitte Lefèvre, une belle expérience au service de la Comédie de Clermont-scène nationale
Michel Rollier et Brigitte Lefèvre , à l'heure de la succession.
Culture News de la rédaction

Brigitte Lefèvre, une belle expérience au service de la Comédie de Clermont-scène nationale

Après cinq ans passées passées à la présidence de la structure, Michel Rollier laisse la main à Brigitte Lefèvre.

« Un départ programmé » a assuré Michel Rollier le désormais ex-président de la Comédie de Clermont-Ferrand- scène nationale. Après cinq années, l’ancien président du Groupe Michelin a donc passé la main comme il l’avait prévu . « J’ai travaillé dans une grande confiance, avec une belle équipe. Jean-Marc Grangier, le directeur, a effectué un travail superbe et, au-delà, c’est toute l’équipe que je tiens à féliciter, elle est réduite mais très professionnel et fait preuve d’un engagement remarquable. En cinq ans, l’évolution en terme d’entrées et d’abonnements a été significative et la programmation se révèle de grande qualité » a estimé Michel Rollier au moment de s’effacer.

Porté et porteur

Membre associé du conseil d’administration, Brigitte Lefèvre lui succède à la présidence pour un mandat de trois ans, évidemment renouvelable . Actuellement présidente de l’Orchestre de chambre de Paris, elle dirige le festival de danse de Cannes. Son itinéraire artistique est foisonnant et l’a vue créer une compagnie de danse à La Rochelle, exercer des fonctions au ministère la culture comme première déléguée à la danse, chorégraphier le premier opéra rock « La Révolution Française » ou encore animer une émission sur France Culture. Entre autres… »Nous disposons avec la Comédie de Clermont-scène nationale d’un outil exceptionnel où l’art est vraiment au cœur du projet » estime-t-elle. « Je suis impressionnée par la volonté du maire de Clermont, et aussi des partenaires, de faire de la structure quelque chose d’exemplaire.  La Scène Nationale va être portée et porteuse. » L’avenir s’annonce sous les meilleurs auspices avec la création d’un théâtre identifié en lieu et place de l’ancienne gare routière, projet  confié à l’architecte portugais Eduardo Souto de Moura qui va permettre à la structure d’atteindre une nouvelle dimension à l’horizon 2019-2020. Pour l’heure, Brigitte Lefèvre, Bretonne d’origine, Parisienne d’adoption, dit goûter à cette nouvelle expérience clermontoise. « Ce sera mon jardin et non pas mon jardin secret… J’avoue être fascinée par les volcans. »

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite