Accueil » Culture » Europavox: l’été, c’est demain…
Franz Ferdinand en concert, samedi 29 juin- photo David Edwards.
Culture

Europavox: l’été, c’est demain…

La prochaine édition d'Europavox se déroulera du 27 au 30 juin sur la place du 1er Mai. Elle sera en plein air, délibérément européenne et assurément clermontoise. Le programme est désormais connu.

Les élections européennes seront passées lorsque se déroulera l’édition 2019 d’Europavox, le festival européen des musiques actuelles sur la place du 1er Mai. L’été, depuis l’an passé, rime avec plein air: 2018 a vraiment donné à Europavox toute sa dimension, à la fois festive et culturelle. La grande scène, en extérieur, sur la place; la scène Factory, installée sur le parvis de la Coopérative de Mai. Et le « club » en intérieur, réservé à des découvertes, des expériences. Sans oublier un village installé sous les arbres et des animations diverses et variées: Europavox semble avoir trouvé la formule gagnante. Fondateur et directeur du festival, François Missonnier insiste sur le double ancrage de la manifestation. « L’identité territoriale du festival est essentielle. Cela fait partie de son ADN. Et puis, il y a aussi le caractère européen qui est l’essence même du festival « rappelle-t-il.

Une tournée en préalable

Avant même l’arrivée de l’été… et en préalable aux élections européennes (26 mai), Europavox sera en tournée à travers la France, dans sept grandes villes de l’hexagone. « Cette initiative reçoit le concours de l’Union Européenne. Avant les élections, il ne s’agit en rien de se montrer en partisan, tout juste de susciter des débats, des rencontres, de l’échange. Et cela à travers des soirées où se mêleront du rire, du stand up, des concerts » souligne François Missonnier. La tournée Europavox fera ainsi étape à Clermont, vendredi 3 mai, à la Coopérative de Mai.

Franz Ferdinand en tête d’affiche

Pongo (Portugal),, dimanche 30 juin.

Restera l’essentiel: le festival proprement dit, du 27 au 30 juin. Avec, comme à l’habitude, des têtes d’affiche, emmenées par Franz Ferdinand, des découvertes, des valeurs confirmées, des espoirs, des artistes locaux, une grande variété de genres musicaux et de nationalités… toutes européennes. « Nous nous efforçons de dénicher et de présenter le meilleur de ce qui se passe dans le continent. La programmation est vraiment une oeuvre collective et c’est aussi pour cela qu’elle est aussi riche et révélatrice » estime Didier Veillault, le directeur artistique du festival. Quelques noms parmi la quarantaine de groupes à l’affiche: Romeo Elvis (Belgique), Vendredi sur Mer (Suisse), Pongo (Portugal), Eddy de Pretto (France), Barry Moore (Irlande), Blu Samu (Belgique), The Avener (France) ou encore Jeanne Added (France) et Sophie Hunger (Suisse). Un peu embarrassé (trop de choix), Didier Veillault nous livre toutefois son coup de cœur pour les Irlandais de Touts, des rockeurs à l’énergie fracassante et à la fibre punk. Assurément décoiffant…

Tout le programme sur europavoxfestival.com  

 

 

 

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite