Accueil » Économie » Emma’s Bookshop : ouverture imminente
Emma's Bookshop : Émilie Debur et Marie Gustot / Photo 7 Jours à Clermont
Émilie Debur et Marie Gustot / Photo 7 Jours à Clermont
Culture Économie Week-End

Emma’s Bookshop : ouverture imminente

Le dernier weekend du mois d'août, dans le quartier de la Mairie de Clermont, Marie et Émilie vont accueillir les premiers clients de leur librairie café internationale. Emma’s book shop, (clin d’oeil de Jane Austen), est le fruit d’une profonde réflexion et de longues semaines de travail.

L’ouverture d’une librairie dans une ville est une bonne nouvelle, preuve d’une certaine vitalité intellectuelle. Dans le cas d’Emma’s Bookshop, spécialisée dans les livres en langues étrangères, c’est aussi le reflet d’une mixité et d’un besoin identifié de produits culturels autres que ceux imposés sur et par le marché français. Pour qui est d’origine étrangère, expatrié résidant à Clermont, étudiant, ou tout simplement désireux de mieux maîtriser une langue étrangère, un telle librairie est indispensable. Avant de concrétiser leur projet, les deux associées ont bien entendu, été conseillées par une structure d’accompagnement économique qui a confirmé ce besoin spécifique dans la capitale auvergnate et la pertinence de leur business plan.

Anciennes stagiaires au Guide du Routard

Marie Gustot est née en Belgique où elle a suivi une formation universitaire en Littérature française, espagnole et portugaise. Elle a également étudié dans la filière universitaire Métiers du livre. Avant de poser ses valises à Clermont en 2020,  elle a vécu au Brésil et en Espagne puis à Lille où elle travaillait comme médiatrice culturelle et professeur de Français. Émilie Debur quant à elle est une clermontoise partie faire ses études à Paris, également dans la filière Métiers du livre. Elle a ensuite travaillé dans la grande librairie bordelaise Mollat et s’est expatriée temporairement à Québec où elle a pu observer le marché du livre américain.
Les deux associées, pas encore trentenaires, s’étaient rencontrées lors d’un stage au Guide Routard. Partageant un certain nombre d’idées, elles avaient fantasmé sur l’idée d’une  librairie, une idée restée au stade embryonnaire alors qu’elles allaient partir, chacune de leur côté, mener leur vie professionnelle. L’idée a finalement fait long feu et elles se sont retrouvées l’an dernier en Auvergne et ont ressorti leur projet des cartons.

2000 livres pour l’ouverture

Chez Emma’s Bookshop, 75 % des livres proposés, importés d’Angleterre et des USA, sont des livres en anglais, soit environs 1500 titres dans les catégories littérature, polars, poésie, théâtre, science-fiction, essais, BD et jeunesse et cuisine. Les 500 autres sont en Allemand, Italien, Espagnol et Portugais. L’offre est complétée par des méthodes de langue et par un service de commandes. Émilie Debur, également développé une petite partie occasion mais ne souhaitait pas procéder à du simple rachat d’ouvrages. Elle a donc mis en place un système de reprise, avec barème, de livres dûment sélectionnés ouvrant droit à des crédits, revisitant ainsi la méthode du bon vieux troc.

Librairie et salon de thé

Emma’s Bookshop sera, avant tout, un lieu de vie car à la fois librairie et salon de thé. Situé à l’angle des rues Philippe Marcombes et Tour la Monnaie, la boutique de 55m² offre une dizaine de places assises plus une terrasse, le reste de la surface étant consacré aux étagères destinées à présenter les ouvrages. La configuration des lieux permettra d’organiser dans un premier temps des rencontres type clubs de lecture et “story time”. Par la suite, des événements plus conséquents avec des auteurs seront envisagés.
Du côté du bar, thé, café et softs seront proposés pour accompagner des pâtisseries maisons. Marie Gustot qui gérera plus spécifiquement cette partie a prévu de ne travailler qu’avec des produits éthiques et des circuits courts, avec une seule et unique exception, l’incontournable Coca dont bon nombre de citoyens, parfois même plus écologistes que la moyenne, ne peuvent se passer. A propos d’économie sociale et solidaire, à noter qu’une campagne de financement participatif est toujours en cours sur le site Kiss Kiss Bank Bank. Il est possible de contribuer  jusqu’au 30 août.

Emma’s Bookshop : 9 rue Philippe-Marcombes / 04 73 24 87 21

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

2 Commentaires

Cliquez ici pour commenter

  • En voilà une superbe nouvelle, une telle offre arrive vraiment bien sur Clermont-Ferrand.
    La question est de savoir si ce nouvel accès sera sous la condition de la détention du Pass sanitaire. Si tel était le cas, et bien nous nous en passerons car la culture doit être accessible à tous, et non pas uniquement à ceux qui ont pris le risque de se faire vacciner avec des produits qui sont toujours en phase ‘de tests’.

    • La boutique Emma’s Bookshop ne pouvant pas accueillir plus de 50 personnes simultanément, la question du pass ne se pose pas ; la règle qui s’appliques est celle qui concerne les commerces de proximité.

Sponsorisé

Les infos dans votre boite