Accueil » Actualités » Des trains à hydrogène entre Clermont et Lyon en 2023
Régiolis, train à hydrogène d'Alstom / photo SNCF
Régiolis, train à hydrogène d'Alstom / photo SNCF
Actualités Vie publique

Des trains à hydrogène entre Clermont et Lyon en 2023

Laurent Wauquiez a signé pour l'achat de trois TER hydrogène qui expérimenteront cette technologie sur la ligne Clermont-Lyon dès 2023. Il montre ainsi la volonté de faire d'Auvergne-Rhône-Alpes une région innovante sur le plan des transports publics.

Laurent Wauquiez, affiche régulièrement sa volonté de faire de la région Auvergne-Rhône-Alpes, une région pilote en matière de transport à hydrogène.  Il l’a encore prouvé récemment en confirmant la commande de trois rames TER à hydrogène pour la ligne reliant Clermont à Lyon dès 2023. Ces trois rames qui seront le centre d’une expérimentation vers des moyens de transports ferroviaires régionaux plus propres sont également un symbole de la volonté de réunir au mieux les deux blocs régionaux que sont l’Auvergne d’un côté et Rhône-Alpes de l’autre. Le président prouve ainsi son attachement à l’Auvergne en faisant en sorte qu’elle ne soit pas l’oubliée des grands projets. En parallèle à cette expérimentation hydrogène, il a réitéré son soutien à deux autres grands projets ferroviaires, le Lyon-Turin et le Lyon-Bordeaux, proposé par Railcoop. (voir notre article du 13/06/2020)

Des TER à hydrogène, mais à traction électrique avant tout

Si l’hydrogène peut être utilisé directement comme carburant lorsqu’il est mélangé à de l’oxygène, injecté dans une chambre de combustion puis éjectés par une tuyère pour créer une poussée (c’est la technologie utilisée pour l’envol des fusées), pour ce qui est des trains, la technique est différente. Des réservoirs d’hydrogène alimentent une pile à combustible produisant de l’électricité par réaction chimique avec l’oxygène de l’air. L’énergie électrique produite est alors stockée dans les batteries avant d’alimenter le moteur électrique du train. Cette technologie est très propre puisqu’elle ne rejette au final que de l’eau tout en faisant l’économie de tous les éléments habituels nécessaires à l’acheminement de l’électricité. La région Auvergne-Rhône-Alpes sera dans le peloton de tête des régions innovantes en matière de transition écologique pour le rail, puisque seulement 4 régions au total se lanceront dans cette expérimentation hydrogène.

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite