Accueil » Culture » De Kigali à Clermont, une semaine rwandaise…
We call it love- DR-02
Culture Mardi

De Kigali à Clermont, une semaine rwandaise…

Tout au long de la semaine, la Cour des Trois Coquins accueille des spectacles créés par le Ishyo Arts Centre de Kigali. Une façon de regarder et de percevoir le Rwanda aujourd'hui...

Le Rwanda, aujourd’hui. Cet Etat de l’Afrique de l’est, situé entre la République Démocratique du Congo, le Brurundi, l’Ouganda et la Tanzanie, 24 années après une tragédie … En 2006, le Ishyo Arts Centre a été créé à Kigali, la capitale, par huit Rwandaises. Foyer de confrontations, de réflexions, de propositions, la structure est une tentative artistique pour tenter de dépasser ce passé en forme de plaie béante. Le Centre imagine des formes de théâtre diverses afin de défendre un avenir de paix dont la culture pourrait être le ciment. Des auteurs, des metteurs en scène, des acteurs, des musiciens, venus d’Afrique ou d’Europe, participent à ce noble projet. A la Cour des Trois Coquins à Clermont, durant une semaine, le Ishyo Arts Centre- Carole Karemara  proposera trois regards, trois façons différentes de regarder ce pays:  création collective, one man show symbolique ou duo poignant.

Our House- photo Walter G. Breuer.

Our House

Cinq acteurs et un musicien allemands et rwandais enquêtent sur ce qu’une maison détruite peut raconter sur ceux qui y habitaient. En cinq langues différentes, français, anglais, allemand, russe, kinyarwando, les interprètes rendent tangibles ces traces de vie, de personnages disparus ou de souvenirs heureux, ces moments de rencontres en tenant compte des leçons du passé. Redonner vie et reconstruire, dans l’espoir d’un avenir meilleur.

We call it love

L’histoire vraie d’une femme qui a choisi de donner tout l’amour qu’elle avait pour les siens au meurtrier de ces derniers. La pièce a été créée à partir de recherches documentaires et d’interviews réalisées dans le cadre d’un projet sur le thème de la mémoire des génocides et de sa transmission aux générations futures. Un dialogue émouvant et une parole poétique qui va à l’essentiel.

Split/ Mixed

Pour le première fois en France, Ezy Nzaramba, né en Belgique de parents rwandais exilés dans leur pays pour cause de génocide, fait entendre les réponses qu’il apporte aux incessantes questions qu’on lui pose sur ses origines. L’acteur a joué dans Battlefield de Peter Brook, aujourd’hui il veut s’inscrire dans le paysage rwandais en écrivant une nouvelle page culturelle. Le spectacle, inédit dans notre pays, a déjà été présenté à New York, Londres, Berlin, Belfast, Edimburg, San Francisco, Hong Kong.

We call it love, mardi 23, mercredi 24, jeudi 25, vendredi 26 et samedi 27 janvier à 20h à la Cour des Trois Coquins.

Our House mercredi 24, jeudi 25, vendredi 26 janvier à 14h30 et samedi 27 janvier à 18h à la Cour des Trois Coquins..

Split/ Mixed mardi 23, mercredi 24, jeudi 25, vendredi 26 et samedi 27 janvier à 21h30 à la Cour des Trois Coquins..

Samedi 27 janvier, tout au long de la journée, librairie, CDthèque, marché, Rwanda food…  

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite