Accueil » Sports » Ne l’appelez plus babyfoot
Un tournoi du FTR à Mozac le 17 février. Photo DR
Sports Week-End

Ne l’appelez plus babyfoot

Le babyfoot est en pleine mutation après avoir connu son âge d’or dans les années 70

Son histoire est assez floue, sa datation encore plus. Le babyfoot serait né aux alentours de 1885 simultanément dans le creuse et en Allemagne. Même si un premier brevet a été déposé en 1901 aux USA, les ultra-spécialistes affirment que c’est un français nommé Rosengart qui l’a inventé et que c’est Alejandro Finisterre qui l’a fait breveter en 1937. Au fait Lucien Rosengart ce nom vous dit quelque chose ? Forcement il s’agit du célèbre industriel français qui a inventé l’éclairage de vélo et le boulon inox, qui a créé le Salon nautique, fondé sa propre marque automobile (après être passé chez Citroën et Peugeot) et qui a donc conçu le babyfoot pour occuper ses petits-enfants les jours de pluie. On évoque parfois un berceau en Suisse et de l’Europe de l’Est mais il est tout de même plaisant de s’arranger avec l’histoire et d’imaginer que le premier « baby » est sorti “en douce” de l’usine de Quai de Javel.
Après une implantation difficile et disparate, le babyfoot a connu son âge d’or dans les années 70 époque durant laquelle tout bon bistrot se devait d’en avoir un. Parties endiablées dans le brouillard des cigarettes, bruit assourdissant à cause des mauvais joueurs qui « faisaient des roulettes » et tournées offertes par les perdants… voilà quelques images ancrées dans la tête des baby boomers. Mais aujourd’hui on passe du ludique au sérieux avec les joueurs en aluminium. Désormais, le football de table est au babyfoot ce que le tennis de table est au ping-pong. Qualité en hausse du matériel, techniques de jeu en évolution et pratique de haut niveau en font un sport à part entière avec joueurs professionnels et Fédération connue sous le nom de FFFT pour tout encadrer.

le FT Riom sur ses appuis pour un tournoi le 17 février

Créé il y a déjà 15 ans le FTR, Football de Table Riomois, adhérent FFFT et UFOLEP est désormais le seul club du centre de la France. Actuellement en plein essor, il a déjà organisé en quelques mois, 4 tournois amateurs avec à la clé une dizaine de licences signées. Il compte désormais sur des soutiens institutionnels qui permettraient de viser dans l’avenir, le niveau régional et pourquoi pas le national. Considéré comme un sport à part entière, le football de table s’organise et se structure. Les tournois officiels se présentent sous plusieurs formes : Amateurs à visée locale (licences découvertes et loisirs), Semi-professionnels à visée nationale (licences compétitions) et Professionnels à visée nationale voir internationale (licences compétitions + licences internationales).

En attendant d’être opérationnel niveau le plus haut, ce qui nécessitera finances et mètres carrés, le FTR organise ce week-end un tournoi en open simple et/ou double avec dotation. Il permettra aux dirigeants de mettre en lumière leur club, son fonctionnement et ses ambitions futures. Le niveau local de ce tournoi permet encore l’organisation dans un bar offrant ainsi convivialité, proximité et possibilité de découverte pour le plus grand nombre.

Tournois de Football de Table organisé par le FTR
Samedi 17 févier à 14h30
La Pitchoune, 33 rue de l’Hôtel de Ville 63200 Mozac
Open simple 10€, open double 10€, les deux 15€
Inscriptions dès 14h dans la limite des places disponibles

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite