Accueil » Culture » 500 photos pour sublimer l’Auvergne
Vallée du Madet (c) A. Aubriet
Vallée du Madet (c) A. Aubriet
Culture

500 photos pour sublimer l’Auvergne

96 photographes ont contribué au livre "L’Auvergne en 500 photos". Parmi eux, Anaïs Aubriet qui reversera une partie de ses droits à l'association "Cœur d’Auvergnats".

Les éditions Signoret, installées à Mont de Marsan dans le sud-ouest de la France depuis une dizaine d’années ont lancé en 2017 une collection de livres photos consacrés aux régions de France. Le premier ouvrage, Les Landes en 500 photos, a connu un tel succès auprès du public, que l’éditeur a décidé d’en dupliquer le principe sur d’autres régions hexagonales. Après Les Landes ont suivi les régions Gironde, Bretagne et Normandie et… Auvergne. Le principe de l’éditeur est de sélectionner une centaine de photographes amateurs et professionnels via les réseaux sociaux et le bouche à oreille pour constituer l’iconographie des ouvrages.

Anaïs Aubriet contributrice de L’Auvergne en 500 photos

Responsable commerciale dans un hôtel Place Dellile à Clermont, Anaïs Aubriet n’est pas photographe professionnelle mais elle a développé une véritable passion pour la photo. Son métier lui a imposé d’avoir un œil averti sur la région et lorsqu’elle le place derrière le viseur d’un appareil  elle sait comment sublimer les paysages d’Auvergne. Alors qu’elle avait déjà participé à l’ouvrage consacré à la Normandie, elle s’est naturellement retrouvée référente pour le projet auvergnat. « J’aime la photo, je trouvais l’idée du collectif vraiment chouette » dit elle, satisfaite d’avoir joué le rôle de coordonnatrice. Ce livre rassemble les visions très personnelles et très différentes des 96 photographes qui ont participé. Ils sont majoritairement des locaux, mais certains contributeurs sont des passionnés de la région ou des personnes y ayant des attaches. Toutes les photographies racontent une histoire et permettent de découvrir ou redécouvrir certains lieux. Comme l’explique l’éditeur, les ouvrages de la série 500, composent une collection en édition limitée que les lecteurs souhaitent acquérir non seulement pour la qualité de ses photos mais aussi pour le caractère inédit de certains de ses clichés.  3190 exemplaires ont été tirés de L’Auvergne en 500 photos et sont en vente uniquement auprès des photographes contributeurs ou dans certains points de dépôts-vente notamment l’aéroport d’Aulnat.

La moitié de ses droits d’auteur reversé à Cœur d’Auvergnats

Ayant un emploi parallèle à sa passion, Anaïs Aubriet a décidé de reverser la moitié de ses droits d’auteur à Cœur d’Auvergnats qui  « transforme les larmes des enfants malades en étoiles ». Les actions de cette association permettent d’offrir des moments inoubliables aux jeunes enfants auvergnats atteints de graves pathologies, en les faisant participer à de nombreux évènements musicaux, sportifs et culturels. Elle compte aujourd’hui un nouveau parrain en la personne de Dato Zirakashvili, ancien pilier de l’ASM. En récoltant des fonds lors de ventes aux enchères, elle organise ensuite des actions comme le voyage d’un enfant autiste vers Le Mans pour suivre un GP moto et rencontrer son idole Valentino Rossi, ou encore le financement d’une salle de classe pour les enfants malades au CHU.

Panorama Clermont (c) A. Aubriet
Panorama Clermont (c) A. Aubriet

 

L’Auvergne en 500 photos, 200 pages, format 24 x 24, couverture cartonnée. Prix Public 29€ – Éditions Signoret
Feuilleter quelques pages de L’Auvergne en 500 photos
Contacter Anaïs Aubriet : anaisaubriet@hotmail.fr

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

  • https://www.auvergne-thermale.com/printemps/?utm_source=7joursaclermont&utm_medium=banner&utm_campaign=printempsduthermalisme&utm_content=partner_2022-06-juin

Les infos dans votre boite