Accueil » Actualités » “31 rue Vandenbranden”, adresse temporaire de La Comédie
Actualités Culture Vendredi Week-End

“31 rue Vandenbranden”, adresse temporaire de La Comédie

Reprise d'une création de 2009, le spectacle "31 rue Vandenbranden" donné trois fois à La Comédie cette semaine est d'une étonnante actualité. L'art rappelle parfois l'immobilité de nos sociétés.

Le collectif belge Peeping Tom a créé 32 rue Vandenbranden  en 2009, une pièce qui a fait le tour du monde avec un succès jamais démenti. Un décennie plus tard, en voici une nouvelle version, intitulée cette fois-ci 31 rue Vandenbranden, fruit de la collaboration entre Gabriela Carrizo, Franck Chartier et le Ballet de l’Opéra national de Lyon. Si l’origine de la pièce remonte à quelques années, son sujet est hélas toujours d’actualité.
L’histoire se déroule au sommet d’une montagne où une communauté vit dans des caravanes. Le quotidien tranquille du petit groupe de solitaires va être bousculé par l’arrivée de migrants qui doivent interrompre leur périple. Fatalement la cohabitation n’est pas aisée, entre passions refoulées, désirs secrets et angoisses liées à la solitude. Une forme de folie s’empare du campement que la neige rend particulièrement esthétique.

Musique et performances

La musique puissante passe sans vergogne d’Igor Stravinski aux Pink Floyd pour mieux servir une chorégraphie basée sur la contorsion, la déformation des corps et des saut dignes de Zébulon. Le corps du ballet de l’Opéra de Lyon bénéficiant d’une extraordinaire liberté parvient à faire passer toute la palette des émotions. Les reclus et les déracinés en deviennent très attachants, ce qui donne l’occasion aux spectateurs de s’interroger sur l’altérité et la peur de l’autre.

Distribution

31 rue Vandenbranden
Dramaturgie de Hildegard De Vuyst et Nico Leunen
Composition sonore : Juan Carlos Tolosa, Glenn Vervliet
Décors : Peeping Tom, Nele Dirckx, Yves Leirs, Frederik Liekens
Lumières : Filip Timmerman, Yves Leirs
Costumes : Diane Fourdrignier, HyoJung Jang

Ballet de l’Opéra national de Lyon, direction générale et artistique Richard Brunel.
Comédiens : Jacqueline Bâby, Kristina Bentz, Alvaro Dule, Tyler Galster, Caelyn Knight, Giacomo Luci, Ricardo Macedo, Albert Nikolli, Lore Pryszo, Leoannis Pupo-Guillen, Roylan Ramos, Raul Serrano Nuñez, Merel Van Heeswijk, Paul Vezin / Mezzo-soprano Jeanine Hirzel

Représentations : vendredi 26 novembre à 20h, samedi 27 à 17h et dimanche 28 à 15h
La Comédie, Salle de l’Horizon, Bld François Mitterrand, Clermont
Infos complémentaires et réservations sur le site de La Comédie  

 

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite