Accueil » Ventes Michelin : le Bib boxeur était l’outsider
Bib Boxeur / Photo P.G. Gonzalez
Bib Boxeur / Photo P.G. Gonzalez
Patrimoine

Ventes Michelin : le Bib boxeur était l’outsider

La première vente hivernale d'objets Michelin organisée à Clermont a tenu toutes ses promesses. Un Guide rouge 1900 a été adjugé à 16 000 euros mais la surprise est arrivé d'un Bib Boxeur.

Succès au rendez-vous pour la première vente d’hiver d’objets Michelin. Une soixantaine de collectionneurs en provenance de Paris, de Vendée, des régions PACA et Champagne, mais aussi de Suisse, se sont retrouvés à l’Hôtel de vente de Clermont pour tenter de mettre la main sur les objets composant quelques 137 lots, en se battant parfois contre des collectionneurs anonymes représentés ou en « live » via internet. La vente a pris fin sur 50 000€ de transactions, hors commissions, une somme conséquente pour une première vente à cette période de l’année. L’unique Guide rouge 1900 présenté a été adjugé à 16 600 euros, soit 10 000 euros de moins que le record absolu mais son état ne justifiait pas une envolée des enchères. La surprise de la vente provient du Bib Boxeur, mascotte de radiateur en métallo-bronze qui a changé de main pour 3 600 euros alors que son estimation  était de 1 500/1 800.

Vers deux ventes annuelles

Pierre-Gabriel Gonzalez qui coorganise l’événement avec l’équipe de commissaires priseurs de l’Hôtel des ventes de Clermont, se dit satisfait mais pas étonné du succès de cette première vente hivernale. « Cela faisait plusieurs années que je sentais le besoin des collectionneurs de se retrouver l’hiver, entre deux grandes ventes estivales. Le Covid nous avait bloqué depuis deux ans, mais la première prouve le potentiel ». Le spécialiste des objet Michelin envisage désormais d’organiser deux ventes annuelles, conforté par toutes les remarques positives qu’il a entendu. « Les objets Michelin attirent de plus en plus de collectionneurs, y compris chez les jeunes qui prennent la relève et qui se font plaisir avec des petit lots pour démarrer. Ils peuvent déjà se faire plaisir avec des lots adjugés entre 100 à 150 euros. C’était les cas avec la figurine du Bib vendangeur adjugée pour 140 euros » explique-il, ajoutant « La côte des objets Michelin grimpe régulièrement même si la spéculation n’est pas l’objectif des amateurs. Le Guide rouge 1901 par exemple, est passé de 2 000 à 6 000 euros en à peine trois à quatre ans ».

– Prochaine vente aux enchère les 22 et 23 juillet 2022.

 

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite