Accueil » Rencontre » Vente d’objets Michelin : 520 lots sous le marteau
Pierre-Gabriel Gonzalez / Photo 7 Jours à Clermont
P.G. Gonzalez / Photo 7 Jours à Clermont
Patrimoine Rencontre Week-End

Vente d’objets Michelin : 520 lots sous le marteau

L’Hôtel des ventes clermontois animé par les commissaires-priseurs Vassy & Jalenques va vivre ce weekend au rythme de la traditionnelle ventes d’objets Michelin coordonnée par Pierre-Gabriel Gonzalez, docteur-ès-Bib. Ce dernier nous a reçu pour évoquer les lots qui vont être dispersés.

Pierre-Gabriel Gonzalez, passe actuellement une grande partie de ses journée à l’Hôtel des ventes de Clermont dans le quartier des Salins. Dans ce lieu atypique dorment, pour quelques heures encore, les 520 lots constitués pour la 15ème vente aux enchères « Collectionneurs Michelin et Automobilia ». Journaliste spécialisé dans l’histoire et le patrimoine, il coordonne depuis plus de vingt ans ce rendez-vous suivi par des collectionneurs dans le monde entier. L’histoire de cette vente remonte à 1995 époque durant laquelle il écrivait pour le journal « La vie du collectionneur ». Résident clermontois, il publiait régulièrement des articles consacrés aux objets Michelin, les publicitaires bien sûr, mais pas seulement.

Livre Bibendum Pierre Gabriel Gonzalez
Le livre par lequel tout a débuté

Sous la pression de la rédaction en chef mais aussi des lecteurs qui se plaignaient de ne pas trouver de livre consacré à Bib, il a écrit Bibendum, publicité et objets Michelin, le premier ouvrage consacré a tous ces objets devenant la cible des collectionneurs. « A l’époque, la manufacture était encore secrète. Mon éditeur (Édition du collectionneur) n’était même pas sûr de pouvoir faire figurer le nom Michelin sur la couverture » raconte l’auteur qui avait du s’appuyer sur des  collections privées,  dont celle de Pierre Metayer, pour étayer ses propos. Finalement le livre a été publié avec une timide bénédiction de la Manufacture. Dès lors, Pierre-Gabriel Gonzalez n’a plus quitté l’univers gonflé de Bibendum et a fini par coordonner 15 ventes aux enchères depuis les années 2000.

520 lots et un fameux Guide Rouge 1900

La vente 2021 a permis de constituer 520 lots différents. Ce ne sont pas moins de 55 vendeurs qui ont souhaité se séparer de leurs objets, pour faire vivre leur propres collections ou pour disperser des pièces acquises dans des successions. Les pièces ont majoritairement un rapport avec Michelin mais quelques une sont juste issues du milieu automobile. «Les acheteurs sont de plus en plus pointus et exigent de la rareté » explique le coordonnateur de la vente qui constate depuis quelques années, un rajeunissement des participants. Cette année, quelques pièces uniques sont présentées comme un morceau de fresque en lave émaillée jadis installée sur l’Aire des Volcans de l’A71 ou de nombreux documents patiemment collectés entre 1970 et 2000 par une archiviste de l’entreprise. De grands classiques seront également mis aux enchères comme les Guide rouges, cependant moins nombreux qu’à l’accoutumé. Un très recherché millésime 1900 constituera sans doute le clou de la vente. En 2020*, un exemplaire de cette même année est parti pour 26 500 euros (32 000 avec les frais), c’est le record à battre. « Il y a toujours autant de demande pour les guides » précise Pierre-Gabriel Gonzalez qui constate un curieux phénomène. « Certains objets, comme un projecteur diapo, qui ont seulement appartenu à Michelin qui y a collé une plaque d’identification sont plus recherchés que des objets fabriqués dans les ateliers mais qui ne sont pas siglés ».

Souvenirs et collection de PGG

Affiche Michelin années 80 Pierre-Gabriel Gonzalez, PGG pour les intimes, garde en mémoire quelques moments forts des ventes précédentes. « Le plus marquant pour moi remonte à 2003. Bernard Vassy a lancé les enchères sur un tout petit crayon à tête de Bibendum en étain. Il est parti à 800 euros, je n’en revenais pas ». A la question de l’objet qu’il aimerai acquérir cette année, la réponse est une affiche. « Je ne collectionne personnellement que ce qui est en papier. Dans la vente de cette année, il y a une belle affiche de 1982 rouge lila que j’aimerai bien posséder. On y voit le pied de Bibendum avec le slogan Vendu dans 3 000 pointures. Les affiches des années 80 marquent le grand retour du Bib dans la communication de l’entreprise. Entre 1950 et 1980, elle mettait plus en avant la technique et les ingénieurs que son personnage historique ».

*Le total des ventes en 2020, hors frais, a dépassé les 100 000 euros pour 400 lots dont 6 sont restés invendus.

Convention internationale des collectionneurs Michelin et Automobilia

-Ventes aux enchères à l’Hôtel des ventes de Clermont, 19 rue des Salins.
Vendredi 16 juillet : Exposition de 10h à Midi et de 14h à 18h / Vente de 18h à 19h30
Samedi 17 juillet : Exposition de 9h à 11h / Vente de 11h à Midi et de 14h à épuisement des lots

Catalogue complet de la vente sur Interenchères

-Bourse d’échange à l’Aventure Michelin 32 rue Clos-Four à Clermont.
Dimanche 18 juillet de 10h à 13h entrée libre et gratuite

Places limités et gestes barrières requis.

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite