Accueil » Vie publique » Valoriser Notre-Dame-du-Port, « relancer » un quartier…
Notre-Dame-du-Port, côté Est / Photo DR
Vie publique

Valoriser Notre-Dame-du-Port, « relancer » un quartier…

Les abords de la basilique Notre-Dame-du-Port, inscrite au patrimoine mondial de lUNESCO, vont bénéficier d'un programme de réaménagement. Il est aussi question de redynamiser une rue qui a perdu de son attractivité.

C’est durant le week-end des Journées du Patrimoine que la Ville de Clermont a dévoilé son plan de valorisation de Notre-Dame-du-Port. L’édifice, on le sait, bénéficie d’un classement au patrimoine mondial de l’Unesco au titre des chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Afin de conserver l’inscription, un certain nombre de mesures se révèlent nécessaires, en termes de conservation, de rénovation, de communication, d’élaboration d’un plan de gestion ou encore de définition de « zones tampons ». Mais à travers la valorisation de la basilique, l’idée est également de tenter de dynamiser un quartier qui fut l’un des plus dynamiques de la ville. « Quand je me suis installé rue du Port au milieu des années 70, les commerces abondaient et ils se portaient bien! Je me souviens aussi que tous les gamins, remontant des lycées vers le centre-ville, passaient par la rue, parfois accompagnés de leurs parents. Et pourtant, à l’époque, la voie n’était pas piétonne… » témoigne un résident qui en a vu d’autres…

Un lien entre le monument et la ville

Clermont Auvergne Métropole et la ville de Clermont ont donc lancé, en décembre 2017, un concours d’urbanisme et d’architecture avec en perspective la valorisation des abords de la basilique. Objectifs déclarés: accompagner les évolutions du cadre de vie des habitants, dynamiser le tissu économique, renforcer l’attractivité touristique. Bref, rendre à la rue du Port un peu de sa superbe… C’est le groupement d’architectes Linazasoro & Sanchez, basé en Espagne, qui a été retenu. Le projet lauréat consiste à révéler l’édifice à travers des interventions sobres et à recréer un lien entre le monument et la ville. Il est question notamment de créer de nouveaux points de vue panoramiques depuis l’entrée du futur centre d’interprétation de la basilique (voir plus loin) qui sera situé sur la rue du Port ou depuis une terrasse belvédère. Mais aussi de restructurer la place du Port, parvis historique de l’église, notamment en implantant un escalier en pierre et un petit verger. Cet espace, bénéficiant, d’un traitement mi-minéral, mi-végétal, devrait permettre l’organisation de « grandes » manifestations.

Muséographique et scénographique

Photo ville de Clermont.

Autre point important, la création du Centre d’interprétation de la basilique, lieu muséographique et scénographique, de documents et d’informations, ouvert sur le monument lui-même. Ce nouveau centre devrait être opérationnel en 2022 pour un coût estimé à 3,6 M€. Durant cette phase, la ville de Clermont met également en place une démarche de valorisation des vitrines des commerces vacants. Sans oublier, jusqu’à la fin de l’année et dans le cadre du vingtième anniversaire de l’inscription à l’Unesco, quelques manifestations à l’image du concert donné le 2 décembre à Notre-Dame-du-Port. Le public pourra y entendre le Gloria de Vivaldi interprété par l’Orchestre régional d’Auvergne et le Chœur Régional d’Auvergne.

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite