Accueil » Vie publique » Un verger va reprendre vie sur les côtes de Clermont
Verger collectif Photo Ville de Clermont
Verger collectif Photo Ville de Clermont
Environnement Vie publique

Un verger va reprendre vie sur les côtes de Clermont

Nouveau projet développé dans le cadre du budget participatif, un verger abandonné sur le Côtes de Clermont va être repris en main de manière associative et collective. L'objectif est de récolter de nouveaux des fruits mais aussi d'en faire un lieux citoyen.

Au nord de la commune, surplombant Montjuzet, Chanteranne et Croix de Neyrat, les côtes de Clermont sont issues d’une coulée basaltique vieille de 15 millions d’années. Étendu sur 275 hectares, le plateau emblème du paysage clermontois est protégé du développement de la ville par les règles d’urbanisme. Le site a été labellisé « Espace Naturel Sensible » suite à la signature d’une convention entre la Ville de Clermont et le Conseil Départemental du Puy-de-Dôme. Un plan de gestion quinquennal a également été mis en œuvre depuis 2018 sous l’accompagnement du Conservatoire d’espaces naturels d’Auvergne. Des sentiers de randonnée y ont été aménagés par la Métropole et des chantiers de nettoyage sont régulièrement menés. Replanter des vignes et des vergers fait partie des projets de la ville sur ce site qui fut marqué par une forte activité agricole et fruitière, notamment durant le XIXe siècle.

Un verger collectif issu du budget participatif

Dans le cadre du budget participatif, l’association Les Fruits Du Plateau a déposé un projet de verger collectif. L’objectif de ce projet retenu puis adopté par un vote citoyen, est de permettre aux habitants de « retisser un lien avec le vivant et de vivre l’expérience de la culture fruitière ». L’association souhaite favoriser la biodiversité tout en permettant un volet éducatif pour mieux comprendre la chose environnementale via les gestes basiques mais non moins indispensables : planter, entretenir, greffer, tailler, cueillir.
L’association ne partira pas de zéro mais bénéficiera de la mise à disposition par la ville d’un terrain abandonné qui comporte déjà un verger de pommiers et poiriers qui sera remis en état.
La ville interviendra financièrement à hauteur de 25 000 euros pour le débroussaillage de parcelle, la réparation d’un cabanon déjà sur place, la plantation d’arbres fruitiers complémentaires et l’installation d’une clôture pour protéger les arbres contre les animaux présents à proximité.

Un lieu de vie

Si l’idée est de cultiver sur place des variétés traditionnelles appréciées pour leur goût, l’association Les Fruits Du Plateau se donne l’objectif de préserver des variétés adaptées au terroir clermontois, en partageant un savoir et en apportant une formation à l’arboriculture de loisirs. Le verger sera également le théâtre de découvertes pédagogiques ouverts aux scolaires et un lieu de création d’événements culturels.

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé