Accueil » Actualités » Un « plan arbres » proposé en Auvergne-Rhône-Alpes
Photo D.R.
Actualités Environnement

Un « plan arbres » proposé en Auvergne-Rhône-Alpes

La proposition, sous forme de délibération, provient du groupe Rassemblement citoyen écologiste et solidaire au sein du Conseil régional. Elle entend faire d'Auvergne-Rhône-Alpes une région exemplaire en terme de structuration de la filière, de préservation et de plantations. Aussi bien en ville qu'à la campagne.

Un véritable « plan arbres » en Région Auvergne-Rhône-Alpes. C’est la proposition faite par le groupe Rassemblement citoyen écologiste et solidaire au sein du Conseil régional. Celui-ci vient de déposer une délibération en ce sens, comme le règlement de l’institution lui permet. Au-delà de la surface totale boisée sur le territoire (35% environ de la surface totale qu’il s’agit évidemment de préserver), le projet entend faire « de l’arbre hors forêt, un atout pour les politiques régionales ».

« Le lien entre l’urbain et le rural »

Photo D.R.

« Nous menons ce travail de fond depuis plus d’un an. Cette délibération fait vraiment le lien entre l’urbain et le rural » explique Monique Cosson, présidente du groupe RCES au Conseil régional.« Nous voyons que le besoin de végétalisation est criant. Nous y ajoutons même l’idée de casser du béton. En somme, nous proposons que la Région Auvergne Rhône Alpes se dote d’un plan puissant en matière d’adaptation au changement climatique. Beaucoup de collectivités se sont déjà emparées du sujet, à l’instar de New York ou même Milan qui va planter 3 millions d’arbres. »

Trois axes principaux

Les élus « verts » rappellent les nombreuses fonctions possibles de l’arbre : pare canicule, brise-vent, filtre aérien, dépollueur de l’eau, rétenteur de sol, nourricier, parasol, biomasse et, évidemment, biodiversité. Le plan présenté s’articule autour de trois axes principaux : la constitution d’une filière de l’arbre hors forêt réunissant les acteurs de l’amont (la semence locale) à l’aval (la valorisation énergétique) ; l’accompagnement des collectivités locales ; enfin, l’exemplarité, la Région devant s’engager à mettre en place des programmes de débitumisation et de plantations d’arbres sur les chantiers dont elle est le maître d’œuvre ou le principal financeur. Présentée lors de différentes commissions en octobre, cette proposition a, semble-t-il, reçu un avis favorable de la plupart des groupes politiques de l’assemblée régionale. Un rapport devrait maintenant être présenté dans les mois qui viennent par l’exécutif régional avant un éventuel vote en séance plénière.

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite