Accueil » Vie publique » Un 1er mai avec du muguet et des manifestations
Photo D.R.
Actualités Vie publique

Un 1er mai avec du muguet et des manifestations

Contrairement à l’année dernière, les fleuristes pourront vendre du muguet, samedi, pour cette version 2021 de la fête du travail. Elle verra aussi les syndicats se mobiliser en dépit de la situation sanitaire.

Une fête du travail qui se déroule le samedi… un jour chômé qui tombe un jour de congés. Une journée sans magasin dans une période où la majorité des boutiques sont fermées. Il est vrai qu’entre les confinements et les couvre-feu, les fermetures et les restrictions, les semaines, elles-mêmes, ne ressemblent plus à ce qu’elles étaient, à l’image de « nos » quotidiens.

Pas de vente à la sauvette

Il y a un an, nous vivions en plein premier confinement, reclus derrière les fenêtres de nos appartements. Et la fameuse tradition du muguet avait fait les frais de cette mesure. Une catastrophe pour les producteurs de la fleur, essentiellement répartis dans le département de la Loire-Atlantique (85% de la production française), qui ont alors subi d’énormes pertes. Cette année, il en sera tout autrement. Les 14.000 fleuristes de France, désormais classés parmi les « commerces essentiels », pourront accueillir le public et proposer les brins à foison. Par contre, la vente à la sauvette, sur les trottoirs et les espaces publics, demeurera interdite en raison de la situation sanitaire. Une décision qui n’est d’ailleurs pas pour déplaire aux fleuristes. En temps « normal », 75 millions de brins sont vendus dans l’hexagone. Il faut donc s’attendre à ce que chiffre ne soit pas atteint, cette année.

Devant le théâtre de La Comédie

Si les rassemblements demeurent interdits en France, sauf autorisation des préfectures, les principales organisations syndicales appellent bel et bien à défiler pour cette « fête du travail » dans la plupart des villes de France. A Clermont, le regroupement est ainsi prévu à 10h30 devant le théâtre de la Comédie de Clermont, boulevard François-Mitterrand à 10h30 à l’invitation de la CGT, de FO, de la FSU, de Solidaires et de l’UNEF.

L’origine du 1er mai, en tant que fête du travail, provient des Etats-Unis. Le samedi 1er mai 1886 , à Chicago, un mouvement revendicatif pour la journée de 8 heures était lancé par les syndicats américains, alors en plein développement. Trois jours plus tard, le mouvement se poursuivant, une manifestation allait dégénérer, causant la mort de dix personnes, dont sept policiers. Elle débouchait sur la condamnation à mort de cinq manifestants. En France, c’est le régime de Vichy qui a institué le 1er mai comme fête du travail.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite