Accueil » Sports » Top 14, demi-finale : l’ASM Clermont pour un grand millésime ?
La conquête en touche, un secteur clé face à Lyon. Photo: Valentin Uta
Sports Week-End

Top 14, demi-finale : l’ASM Clermont pour un grand millésime ?

Un mois après son titre en Challenge Cup européenne, l’ASM Clermont part à l’assaut des demi-finales de Top 14. Une rencontre qui se dispute à Bordeaux (ce dimanche à 16h30) face à Lyon. Une opposition de choix qu'il faut aborder sans le demi-de-mêlée Morgan Parra, pour continuer de rêver à un improbable doublé.
F. Azéma, impatient d’en découdre dans les phases-finales. Photo: Vincent Roche

Deux défaites sans conséquence pour terminer la phase régulière, dont la première de la saison dans son antre de Michelin, n’ont pas semé le moindre doute dans les têtes clermontoises au moment de retrouver Lyon en demi-finale de Top 14. Pourtant, tous les voyants ne semblent pas complètement au vert au moment d’aborder les matchs couperets, un élément qui n’inquiète nullement l’entraineur Franck Azéma : « c’est vrai que depuis la finale européenne, les esprits semblaient déjà tournés vers la demi-finale. Nous avons abordé cette semaine de préparation avec beaucoup d’envie et tout le monde est axé sur les objectifs de cette fin de saison. Mardi, nous avons fait un barbecue tous ensemble et rencontré des enfants à l’hôpital pour bien régénérer les corps avant de rentrer dans le vif du sujet … » Une semaine dédiée aux activités physiques pour Camille Lopez et ses coéquipiers, afin d’aborder la dernière ligne-droite dans les meilleures dispositions : « Avec cette semaine sans match on a fait pas mal de physique pour habituer les corps aux efforts et à l’intensité des phases-finales. Avec ce gros travail, on a retrouvé une vraie sérénité au moment de jouer cette demi-finale. »

 

Un nouveau rôle pour le « taulier »

M. Parra reste un leader malgré sa blessure. Photo Vincent Roche

Une rencontre durant laquelle Camille Lopez doit composer sans son habituel compère de la charnière. Blessé à une cheville, mais aussi touché au genou, Morgan Parra en a terminé avec sa saison. Pour l’entraîneur en chef clermontois, il faudra trouver un nouveau rôle au « taulier » : « Il ne sera pas présent sur le terrain mais c’est notre capitaine et c’est important de l’avoir avec nous pour apporter son expérience et son leadership ! Il joue ce rôle de leader, sans manger l’espace des autres et participe activement à la préparation de cette rencontre. Pour le terrain, on a la chance d’avoir un autre demi de mêlée de très haut niveau avec Greig Laidlaw et Charlie Cassang continue de grandir dans cette équipe. »

 

« Parra ou Laidlaw? C’est du très haut niveau! »

G. Laidlaw, bien plus qu’un « remplaçant ». Photo Vincent Roche

Capitaine de l’équipe d’Ecosse et fort de plus de 70 sélections, Greig Laidlaw a beaucoup de points communs avec son homologue français. D’après Camille Lopez, il va répondre présent: « Morgan ou Greig c’est du très haut niveau dans les deux cas ! Ils n’ont pas le même profil mais pour moi j’ai la chance d’avoir toujours un joueur de grande qualité à mes côtés. Greig a démontré tout au long de la saison qu’il avait la faculté de bonifier cette équipe. Il l’a prouvé lors de la finale européenne en entrant seulement au bout de 20 minutes. Sa dimension tactique et stratégique et sa faculté d’analyse et de lecture du jeu font de lui un top joueur au niveau mondial. »

Au moment d’aborder la dernière ligne droite de la saison, Clermont semble serein et déterminé à réaliser un doublé « Europe-Top 14 ». La route du stade de France passe donc par Bordeaux, où il faudra un grand millésime auvergnat pour réussir à faire tomber une équipe du LOU très ambitieuse elle aussi.

Demi-finale de Top 14, dimanche 9 juin à 16h30 au Matmut-Atlantique de Bordeaux. Pour plus d’informations sur la rencontre : www.asm-rugby.com

 

 

À propos de l'auteur

Julien 0ury

Julien 0ury

Journaliste-commentateur sportif dans des médias nationaux comme Eurosport, Sud Radio ou encore Rugbyrama.fr, c'est un ancien sportif qui a choisi de vivre sa passion jusqu'au bout. Amoureux de sa région, il a la volonté de présenter le sport à travers ses émotions. Diplômé de l'école de journalisme de proximité de Vichy, il souhaite mettre en avant la qualité du travail des clubs sportifs locaux afin de faire connaitre les hommes et femmes qui se battent pour faire perdurer l'activité sportive pour tous.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite