Accueil » Vie publique » Sylvain Casildas : « Cette Saint-Loup va faire du bien »
Sylvain Casildas, maire d'Aubière / Photo DR
Sylvain Casildas, maire d'Aubière / Photo DR
Vie publique Week-End

Sylvain Casildas : « Cette Saint-Loup va faire du bien »

C’est une tradition, le dernier week-end du mois d’août, Aubière se met au diapason de la Saint-Loup. 7 Jours à Clermont a rencontré Sylvain Casildas qui s’apprête à vivre sa première édition en tant que maire de la ville.

Sylvain Casildas est aubiérois quasiment depuis qu’il a quitté la maternité clermontoise où il est venu au monde. Évoquer la Saint-Loup équivaut pour lui, à se remémorer de nombreux et bons souvenirs d’enfance. Depuis plus de trois décennies en effet, cette manifestation, dont les origines remontent au milieu du XIXe siècle, est devenu le rendez-vous qui permet aux habitants d’Aubière de se retrouver durant une parenthèse festive, suspendue entre les grandes vacances et la rentrée. Pour les enfants, elle est l’occasion de retrouvailles, et offre la possibilité de passer du bon temps avant de reprendre plus sérieusement le chemin de l’école. Lorsque le nouvel édile aubiérois parle de cette manifestation, la nostalgie n’est pas très loin. « Ayant toujours vécu à Aubière, j’ai un attachement viscéral à la Saint-Loup. Je garde de très bons souvenirs des moments que j’y ai vécu quand j’étais petit et j’ai envie que ma fille puisse en avoir à son tour, comme tous les enfants de la commune»

Ni foire, ni fête

A l’origine la Saint-Loup était une foire agricole organisée quelques jours avant les vendanges. Elle devint par la suite une fête dans la tradition des fêtes de village avant de venir une manifestation hybride où chacun peut trouver son compte. « La Saint-Loup n’est pas désuète car elle a su évoluer et se réinventer sur certains aspects comme la partie animations et musique au Parc Franck Bayle. Aujourd’hui, elle est au goût du jour et les attentes du public sont satisfaites » précise Sylvain Casildas qui met en avant l’aspect multifacette. « La forme actuelle a trouvé son rythme de croisière et montre ses capacités à attirer de nombreuses familles, y compris celles du sud de l’agglomération. C’est la seule manifestation locale qui propose à la fois un vide-grenier, un marché, une course cycliste, des animations multigénérationnelles et de la musique. Je souhait,e en tant que nouveau maire, qu’elle puisse encore évoluer et apporter son lot de nouveautés mais je ne veux pas la révolutionner. Elle doit garder ses airs de vacances et rester un moment convivial, bâti pour les Aubiérois et autours des Aubiérois ».

« Cette Saint-Loup va faire du bien »

2020 n’est évidemment pas une année comme les autres. La crise sanitaire et économique engendrée par la Covid a fortement impacté la vie des gens qui ont du adapter leur mode de vie. Certains ont renoncé à leurs vacances, d’autres ont changé de destination ou d’activité, ce qui a généré une certaine frustration et une forte demande dans le domaine des loisirs et de la culture. Lorsqu’en juin, Sylvain Casildas s’est assis dans le fauteuil de maire, il a rapidement précisé qu’il souhaitait que la Saint-Loup ait lieu, quitte à l’adapter à la situation. « Cette Saint-Loup va faire du bien, elle est même nécessaire compte-tenu du contexte. Il est important de se retrouver en famille ou entre amis et d’avoir des loisirs. C’est pour cela que nous employons le slogan Rien que pour vous» rappelle t-il en précisant toutefois que toutes les mesures en vigueur pour protéger la population vont s’appliquer. «Je demande aux visiteurs de faire preuve de civisme en respectant les gestes barrière et surtout en portant un masque».

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite