Accueil » Vendredi » Saint-Saturnin dans la lumière
Événement Vendredi

Saint-Saturnin dans la lumière

Le festival biennal "Jours de lumière" se déroulera du 27 au 29 septembre à Saint-Saturnin. Attrayant et original, il réunit œuvres plastiques, concerts, spectacles de rue et revendique du sens.

Déjà rurale et encore urbaine, la commune de Saint-Saturnin se situe, en fin de compte, entre ville et campagne. Dans l’aire urbaine de Clermont mais aussi entre les gorges de la Monne et la Vallée de la Veyre. Située à une quinzaine de kilomètres de Clermont, elle garde le charme d’un village et bénéficie d’un patrimoine remarquable : le château royal et l’église romane, évidemment, mais aussi de belles maisons paysannes, une fontaine Renaissance ou encore de séduisants lavoirs.

Depuis deux décennies maintenant, ce village au cachet médiéval accueille également  tous les deux ans le festival « Jours de lumière », un événement culturel à la fois original, foisonnant et plein de sens. « Il constitue une invitation à une rencontre personnelle et conviviale avec les artistes, à une célébration de la beauté dans les arts, à un regard sur soi-même, sur les autres, sur la nature et le monde. C’est une invitation à voir autrement le quotidien » expliquent les organisateurs de l’association AMOS. Dédié à l’art contemporain mais aussi à la spiritualité, il met en valeur la richesse et la diversité du patrimoine de Saint-Saturnin.

Partout dans le village

André Manoukian- photo Solène Renault.

Ainsi, durant trois jours, les œuvres  abondent, répartis dans les maisons  (chez l’habitant), dans les jardins, sur les terrasses, dans les granges ou au sein des bâtiments historiques du village, tandis que les concerts et spectacles de rue se succèdent. Dans le même temps, conférences et ateliers vont bon train et les surprises musicales ne manquent pas. Cette onzième édition s’annonce particulièrement attrayante avec la présence d’une quarantaine de plasticiens, proposant, ici et là, peintures, sculptures, installations, vibrations, performances multi-média et autres œuvres graphiques, numériques et alchimies artistiques.

Du côté des concerts, la diversité sera au rendez-vous avec la venue, sous chapiteau, des Violons Barbares, pour des musiques venues de Mongolie, de Bulgarie et de France, celle d’André Manoukian, pour un grand moment de jazz tous horizons et, aussi, la prestation du Quatuor Sine Qua Non et d’Olivier Pelmoine, reprenant un registre de musiques italiennes et espagnoles, parmi lesquelles L’Amour sorcier de Manuel de Falla.

Anne-Sophie Emard- sculpture digitale.

Les collections du FRAC

Parmi les nouveautés et les caractéristiques de cette édition, signalons la présentation exceptionnelle de 11 œuvres sorties tout spécialement des collections du FRAC Auvergne et l’installation d’une sculpture-vidéo d’Anne-Sophie Emard dans la chapelle Sainte-Madeleine, le plus ancien bâtiment de Saint-Saturnin. Inédit également : la mise en place d’un « parcours guidé », dans le sillage de bénévoles formés pour amener les festivaliers d’une exposition à une autre en suivant un fil conducteur. Et si un thème doit être dégagé pour cette édition du vingtième anniversaire, ce sera celui des « vibrations » : ondes de la lumière, couleurs, son,  voix, vent.  Ou encore rythmes, répétitions, mouvements perpétuels, illusions d’optique. Alors oui, vraiment, Saint-Saturnin va vivre ses « Jours de lumière ».

Du vendredi 27 au dimanche 29 septembre à Saint-Saturnin. Expositions : de 10h à 19h ; concerts : à 20h30, sauf le dimanche à 17h ; conférences : à 14h30. Pour en savoir plus : www.lesjoursdelumiere.com 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite