Accueil » Culture » Royat muscle son offre culturelle
Descarga (musique salsa) sera en concert dimanche 29 avril à 17h au Kiosque du parc thermal.
Culture Initiative

Royat muscle son offre culturelle

La Ville de Royat veut se doter d'une véritable saison culturelle, alignée sur le calendrier thermal. Et elle consacre des efforts importants à ses équipements.

Les curistes, certainement, les Royadères, bien-sûr, mais aussi les Clermontois: la saison culturelle de la ville de Royat vise à rassembler un large public. Présentée officiellement pour la première fois à un parterre de journalistes et autres correspondants de presse, cette « saison » ne constitue pas à proprement parler une nouveauté. Il y a longtemps que la commune rime saison thermale avec propositions de spectacles et d’animations. Mais elle prouve une volonté nouvelle, un élan incontestable et une structuration de cette offre culturelle, s’étalant de mars à octobre. « Les Offices de tourisme ont té transférés à la métropole. Du coup, nous prenons vraiment notre destin en mains sur le plan de l’offre culturelle et, comme toujours, nous allons travailler artisanalement, sérieusement » souligne le maire de Royat, Marcel Alédo. S’alignant sur le calendrier thermal, qui se conjugue avec les beaux jours, la saison va distiller un très grand nombre de rendez-vous, dont une centaine pour le mois d’avril et mai. « Et nous conservons évidemment ces deux temps forts que sont le Festival de Pyromélodie, prévu le 30 juin, et le Salon du Livre, programmé les 6 et 7 octobre » explique Jean-Pierre Lunot, l’adjoint chargé du cadre de vie, du développement durable et de la communication.

Des efforts sur les équipements

Huit lieux accueilleront les différentes manifestations: les Thermes de Royat, Royatonic, le Théâtre du Casino, le Parc Thermal, le Coin du Curiste, la salle polyvalente, la salle des conférences et la salle d’exposition de la mairie.« Vers la fin de cette année, nous inaugurerons l’Etablissement Communautaire de Proximité (ECP), situé au Breuil, où nous pourrons accueillir environ 350 personnes. Le bâtiment abritera également l’Ecole de musique, de théâtre et de danse qui représente déjà un beau fleuron avec ses 305 élèves et ses 16 professeurs » estime le maire de Royat. Le projet d’un coût de 5M€ (2.1 M€ apportés par Clermont Auvergne Métropole, le reste à la charge de la ville) est emblématique de la volonté municipale de se doter d’équipements de qualité, d’une capacité « intermédiaire ». La salle des conférences (située sous le casino) et le Coin du Curiste, qui va subir des travaux, vont permettre également de recevoir environ 300 personnes. « Royat doit être accueillante, nous voulons avoir des salles, des endroits conviviaux, des restaurants, des lieux pour se divertir » assure le maire.

Diversités d’offres

Karim Chanane en concert le 22 avril à 17h au Coin du Curiste- Arts Picture Photography.

Des spectacles de théâtre et de musique , des concerts, des événements, des projections de films, des rencontres, des expositions et même un festival. Mais aussi des promenades pédestres, des circuits touristiques, des visites guidées vont ainsi rythmer les prochaines semaines. Avec pour point d’orgue « la Semaine Culturelle » de l’Ecole de musique, théâtre et danse entre le 28 mai et le 2 juin.

5100 habitants en 2020

Avec aujourd’hui 4930 habitants, Royat connaît un certain essor démographique depuis 5 ans, enregistrant une hausse de 16% de sa population. « On refait des logements anciens, nous construisons aussi du neuf. Charade nous a amené 27 villas, face à la mairie, on va réaliser 47 logements et encore 47 logements près du camping et 17 autres près de La Pépinière » explique Marcel Alédo qui prévoit ainsi une population portée à 5100 habitants en 2020. « Le cadre de vie, la situation à l’orée de la nature et proche du centre-ville de Clermont sont des arguments forts » assure le maire. L’offre culturelle veut aussi participer de ce pouvoir de séduction…

Plus d’informations sur le programme: www.royat.fr

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite