Accueil » Culture » Rencontre au sommet autour du flamenco
Magma- photo Julien Benhamou.
Culture Mercredi

Rencontre au sommet autour du flamenco

Le projet "Magma" a réuni trois personnalités-phare du monde de la danse contemporaine: Marie-Agnès Gillot, Andrés Marín et Christian Rizzo. En résulte un spectacle brillant, inédit et libre.

C’est la réunion de monstres sacrés de la danse. Un projet artistique qui réunit Marie-Agnès Gillot, Andrés Marín et Christian Rizzo. La belle affiche. Danseuse inclassable, étoile de l’Opéra de Paris jusqu’en 2018, Marie-Agnès Gillot exerce aussi son goût de l’éclectisme en explorant de nouveaux univers, comme le théâtre (Peau d’âne en 2018) ou au cinéma (A cause des filles… de Pascal Thomas en 2019). A la faveur de Magma, son itinéraire artistique croise celui d’Andrés Marín , l’un des danseurs les plus significatifs du flamenco actuel avec son style très personnel et une esthétique contemporaine et novatrice.

Photo Julien Benhamou.

“Une nébuleuse active…”

Un troisième larron va surgir à la demande des deux danseurs. Il s’agit de Christian Rizzo. Sollicité, l’ancien rockeur et fabriquant de vêtements, l’iconoclaste chorégraphe et metteur en scène, actuel directeur du Centre national chorégraphique de Montpellier, se laisse convaincre. Il participera à l’aventure tout en prenant soin de « penser à ma présence qui viendrait se glisser entre eux, non en tant que chorégraphe comme à mon habitude, mais davantage comme une nébuleuse active… »

Libre confrontation

Photo Julien Benhamou.

Réunis par un même désir d’absolu et cette part d’ombre qui s’instille en eux, ils cherchent ensemble l’invisible de la danse et les esprits qui l’accompagnent. Un espace « où le poétique dialogue avec la tension et l’élasticité du vide qui fédèrent les corps » explique Christian Rizzo. Dès lors, sous la direction artistique de de dernier se noue une confrontation inédite autour du flamenco, un dialogue surprenant, libre, échevelé  « J’aime le rapport au rythme du flamenco que nous ne connaissons pas en danse classique » avoue Marie-Agnès Gillot. Accompagné par la batterie de Didier Ambact et la contrebasse de Bruno Chevillan, le danseur sévillan et l’étoile gracieuse déroulent un ballet plein de pulsions et d’émotions, d’élégance et de férocité.

Mercredi 18, jeudi 19 et vendredi 20 mars à 20h30 à la Maison de la Culture (salle Jean-Cocteau) à Clermont. Spectacle proposé par La Comédie de Clermont.  

Dans le cadre de l’épidémie de coronavirus, les possesseurs de place(s) souhaitant annuler leur venue au spectacle “Magma” ont la possibilité de se faire rembourser ou d’échanger leurs places aux conditions suivantes: le(s) billet(s) doivent être retournés avant le mardi 17 mars afin de pouvoir procéder à un remboursement ou un échange (dans la limite des places disponibles): soit au guichet de la billetterie (du mardi au vendredi de 12h30 à 18h30) ou par voie postale (80 boulevard François Mitterrand – 63 000 Clermont-Ferrand CS 20099).

Le remboursement s’effectuera par chèque (uniquement sur place).

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite