Accueil » Culture » Pascal Lièvre, une oeuvre évolutive et … définitive
"Rêver l'obscur" de Pascal Lièvre.
Culture Vendredi

Pascal Lièvre, une oeuvre évolutive et … définitive

A l'occasion de Vidéoformes, Pascal Lièvre présentera, pour la première fois, la version définitive de "Rêver l'obscur", lors d'une exposition qui se tiendra à l'Hôtel Artyster.

Il y a longtemps, maintenant, que le plasticien Pascal Lièvre a débuté son travail autour de Rêver l’obscur. La version initiale présentée en 2015 à l’Espace Croisé de Roubaix  rendait hommages à 100 femmes cisgenres nées au XXème siècle militantes et/ou théoriciennes nées dans plus de 50 pays différents. Depuis, l’œuvre n’a cessé d’augmenter, au fur et à mesure de nouvelles expositions. « C’est une chaîne ininterrompue afin de suppléer à l’oubli de leurs revendications, de leurs luttes et, en définitive, de leurs existences » explique l’artiste.  

Plus de 200 personnages

A l’occasion du festival Vidéoformes 2020, Pascal Lièvre présentera, pour la première fois, la version définitive de la vidéo Rêver l’obscur. Celle-ci inclut désormais plus de 200 personnages, y compris des hommes.

Les modalités de présentation sont multiples, fragmentée sur plusieurs écrans ou entière sur un seul, vidéo projetée, sur des monitors ou sur Internet, dans des espaces publics ou, comme ce sera le cas ici,  des lieux privés. Critique, parfois provoquant, Pascal Lièvre, qui fut comptable puis astrologue, avant de se consacrer aux arts, aime à proposer de nouvelles grilles de lecture. Et pour mieux entamer un dialogue avec le monde des images, il ne craint ni l’humour, ni la provocation.

Du 13 au 29 mars à l’Hôtel Artyster, 6 rue Sainte-Rose à Clermont. Tous les jours de 11h à 19h.

 

 

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite