Accueil » Culture » Par ici les sorties ciné
Le Book Club.
Culture Mercredi

Par ici les sorties ciné

Où il sera question de femmes indépendantes et âgées, de basket-ball, d'Alberto Giacometti et de dinosaures en péril. Les sorties-cinéma du mercredi 6 juin se révèlent pour le moins hétéroclites...

Quatre amies de toujours, des femmes d’âge mûr, se retrouvent, comme chaque semaine, au sein de leur club de lecture, lorsque l’une d’entre elles propose de découvrir 50 nuances de Grey. Elles ont plus ou moins réussi leur vie mais comptent bien vivre de nouvelles expériences ! Célibataire depuis peu, Diane va connaître le coup de foudre. La toujours séduisante Vivian  retrouve un amour passé. Sharon découvre les sites de rencontre sur internet. Et Carol essaie de redonner du piment à son couple. Bref, à chacune sa façon de tenter de raviver la flamme et d’essayer d’écrire un nouveau chapitre de sa vie. Le Book Club, comédie de Bill Holderman a parfois quelques airs de Desperate Housewives ou, encore, rappelle la série de Jane Fonda Grace et Frankie, nommée aux Emmy Awards. Pilotée par Diane Keaton (72 ans), Jane Fonda (80 ans), Candice Bergen (71 ans) et Mary Steenburgen (65 ans), ce film ne manque ni d’expérience, ni d’atouts. Andy Garcia est également de la distribution.

Une autre affaire Markovic…

Le sport nourrit aussi le cinéma. Les films sur le sport auto, le football, le cyclisme, le golf ou même le bobsleigh ne manquent pas. Rares sont ceux inspirés par le basket-ball. C’est pourtant la discipline qu’a choisie Florian Hessique  pour raconter l’histoire de Légende.  A 25 ans, Jean-Christophe Markovic est au sommet de sa carrière de basketteur professionnel. Alors qu’il est courtisé par les plus prestigieux clubs européens, Jean-Christophe va faire le choix étonnant de retourner dans son club formateur fraîchement promu au plus haut niveau… Il entend en effet privilégier son rôle en équipe de France. Bien entendu, il s’agit là d’une pure fiction. Florian Hessique, metteur en scène et donc comédien, Géraldine Lapallud et Patrick Préjean, devenu très rare, forment le trio majeur de ce long-métrage français.

Les femmes de la Marine

Volontaire.

Quelques années après avoir incarné Sandra Paoli dans la série Mafiosa, Hélène Fillières réalise son second long-métrage, intitulé Volontaire. Elle entend montrer comment les femmes peuvent trouver leur place dans un milieu masculin. A 23 ans, Laure se cherche, elle tâtonne…Et c’est, finalement, dans la Marine Nationale qu’elle va trouver sa voie. La jolie Diane Rouxel, très à l’aise dans le rôle, évolue aux côtés de Lambert Wilson dans ce film qui n’est pas (seulement) une publicité pour l’armée. Selon Hélène Fillières, la réalisatrice: “Volontaire est aussi une manière d’explorer ma part de masculin. Ma virilité.”

Alberto Giacometti, the final portrait

En 1964, Alberto Giacometti est un sculpteur et peintre reconnu, comblé d’honneurs. Ne vient-il pas, en effet, de recevoir le Grand-Prix de sculpture de la Biennale de Venise et le prix Guggenheim? Dans un Paris effervescent, l’artiste invite son ami, l’écrivain américain James Lord, à poser pour un portrait. Flatté et intrigué, celui-ci accepte. Cela ne devrait prendre que quelques jours mais c’est sans compter sur le perfectionnisme et l’exigence du processus artistique de Giacometti… Passionné par l’oeuvre de Giacometti, le réalisateur Stanley Tucci livre avec Alberto Giacometti, the final portrait,  un biopic, en se focalisant toutefois sur une courte période de l’existence du sculpteur et en sélectionnant divers événements. Il a choisi Geoffrey Rush, Armie Hammer et Tony Shalhoub pour l’interprétation mais aussi Sylvie Testud, dans le personnage d’Annette, l’épouse de Giacometti.

Alberto Giacometti, the final portrait.

Le retour (prévisible) des dinosaures

Il était évident qu’il y aurait une suite. Lorsqu’une première version fait un tabac, il ne manque plus qu’à attendre le deuxième épisode. Voici donc Jurassic World 2, une grosse machine commandée par Juan Antonio Bayona. Ici, il s’agit de sauver les derniers dinosaures échappés du parc à thèmes sur une île volcanique à travers une expédition périlleuse. Les personnages interprétés par Chris Pratt et Bryce Dallas Howard ne vont pas manquer de travail. A signaler, bizarrerie du calendrier, qu’un deuxième film, espagnol celui-là, a pour toile de fond le basket-ball. Champions, comédie de Javier Fesser, traite également du sport adapté…

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite