Accueil » Culture » Orchestre national d’Auvergne : au diable les violons
Contrebasse / Photo R. Minnish - Pexels
Photo R. Minnish - Pexels
Culture Week-End

Orchestre national d’Auvergne : au diable les violons

Un concert de musique de chambre sans violon : c'est la proposition artistique du weekend de l'Orchestre national d'Auvergne. 9 musiciens jouant altos, violoncelles et contrebasses vont interpréter Haydn, Bach et Bottesini

C’est à un rendez-vous original que l’Orchestre national d’Auvergne convie les amateurs de musique dite classique ce weekend. Sur scène, 9 musiciens de l’orchestre réunis pour de la musique de chambre jouée sur les instruments à cordes du registre grave. Les violons ont donc été priés de rester dans leurs étuis pour laisser la vedette aux altos, violoncelles et contrebasses.
Le concert annoncé comme « instant musical ludique et chaleureux », présente le Divertimento pour trois violoncelles de Joseph Haydn, la Chaconne en ré mineur dans un arrangement pour quatre altos de Jean-Sébastien Bach et la Passione Amorosa pour deux contrebasses de Giovanni Bottesini.

Les vacances de Mesdames et Messieurs les violons. Concert de Musique de chambre, par les musiciens de l’Orchestre national d’Auvergne, dimanche 5 février 2023 à 11h à l’Opéra de Clermont. Réservations sur le site de l’ONA
Jean-Marie Trotereau, Takashi Kondo, Éric Moschetta : violoncelles
Cyrille Mercie, Baptiste Vay, Isabelle Hernaïz, Cédric Holweg : altos
Ricardo Delgado, Laurent Becamel : contrebasses

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite