Accueil » Culture » « Lullaby to my father »: de cinéma et d’architecture
Culture

“Lullaby to my father”: de cinéma et d’architecture

Rendez-vous cinéma, ce soir, au Rio avec le film d'Amos Gitäï, sorti en 2013 sur les écrans. La soirée est organisée par la Maison de l'architecture Auvergne.

Dans le cadre de ses soirées cinéma au Rio, la Maison de l’architecture Auvergne propose ce jeudi soir la projection du beau film Lullaby to my father du réalisateur israëlien Amos Gitaï. Ce long-métrage, sorti en 2013, entrelace événements historiques et souvenirs intimes.

“La façon dont l’architecture représente les transformations de la société…”

Amos Gitaï y retrace le parcours de son  père, Munio,  né en 1909 en Silésie, en Pologne, et parti à dix huit ans à Berlin et à Dessau pour aller à la rencontre de Walter Gropius, Kandinsky et Paul Klee au Bauhaus, école d’art allemande fondée à Weimar puis installée à Berlin. Lorsque celle-ci est fermée par les nazis en 1933, Munio est accusé de trahison envers le peuple allemand, emprisonné puis, bientôt, expulsé vers Bâle. “Avec ce film, j’observe la façon dont l’architecture représente les transformations de la société et ceux qui donnent forme à cette architecture” explique Amos Gitaï. Le film réunit Yael Abecassis, Theo Balmer et Keren Gitaï et l’on y retrouve les voix de Jeanne Moreau et d’Hanna Schygulla.

Jeudi 29 novembre à 20h au Cinéma Le Rio, 178 rue sous-les-vignes à Clermont (tram: arrêt Les Vignes). Soirée proposée par La Maison de l’Architecture Auvergne. Tarifs: 7,50€ ou 5,50€ pour les adhérents Ma’A ou étudiants.

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite