Accueil » Vie publique » Les dix ans de la Maison de l’Architecture Auvergne
Une manifestation regroupée autour du quartier Kessler-Rabanesse.
Vendredi Vie publique

Les dix ans de la Maison de l’Architecture Auvergne

La Maison de l'Architecture Auvergne fêtera ses dix ans, les 19, 20 et 21 octobre, au travers d'une série d'animations, d'activités et de propositions qui, toutes, s'adressent au "grand public"...

La Maison de l’Architecture Auvergne a dix ans. Et elle a l’intention de le faire savoir tout au long d’un week-end marqué par une concentration d’événements et d’animations. Trois journées en phase avec la vocation de cette structure associative qui s’est donnée pour mission de promouvoir l’architecture auprès des publics en général. « Nous ne défendons pas les architectes en particulier, pour cela il existe déjà un ordre, mais bel et bien l’architecture en général. Et notre rôle est celui d’un médiateur culturel. Sensibiliser, présenter, expliquer la discipline dans ses différents aspects sont nos leitmotiv » explique Francois Bouchaudy, l’actuel président, lui-même architecte à Clermont.

Un long et riche week-end

L’architecture, en effet, est à la croisée des dimensions: les paysages, l’urbanisme, l’esthétique, l’aspect technique, le confort, le bien-être, l’inscription dans la vie quotidienne. C’est peut-être parce qu’elle est « multiple », et parfois complexe, que la Maison de l’Architecture a souhaité diversifier les formats tout au long de ce week-end, correspondant aux Journées Nationales de l’Architecture organisées partout en France. « Notre volonté est de  regrouper un maximum d’activités sur un seul quartier, comme pour définir une unité de lieu » souligne François Bouchaudy. Et le quartier élu est celui de Kessler-Rabanesse où les projets urbains ne manquent pas. A l’image du nouveau Théâtre de la Comédie de Clermont, en cours de réalisation,  qui sera le cadre d’une visite de chantier, de même que le quartier dans son ensemble. Le public pourra aussi pénétrer au cœur du Clermont de l’architecte Valentin Vigneron dans le sillage d’Agnès Pranal, qui lui a consacré un ouvrage, tandis que des collégiens visiteront l’Ecole Supérieure d’Art…

Des propositions regroupées

L’exposition sur l’architecture du XXe siècle en Auvergne.

Le cœur de la manifestation se tiendra toutefois à Photomat, 65 boulevard Côte-Blatin.  Différentes expositions s’y dérouleront, parmi lesquelles, celle consacrée à l’architecture du XXe siècle en Auvergne qui circule, habituellement, au travers de la région; ou encore celle des carnets de voyage d’Hugo Barros Costa, parti sur les traces de Louis Kahn. Aux confins des arts plastiques et de l’architecture, le public pourra découvrir les remarquables dessins de Michel Brugerolles sur le thème des cabanes de jardin. Des projections de films, documentaires et fictions, se succéderont et l’on pourra aussi se rendre au cinéma Le Rio, dimanche 21 octobre à 18h, pour assister à la diffusion du film Rem, consacré à l’architecte Néerlandais Rem Koolhas par son fils Tomas. Enfin, une grande fête , ouverte au public, aura lieu vendredi 19 (à partir de 20h) en présence du groupe Estadio Dos Kumbia_E2K.

Comme une vitrine…

Des animations destinées aux scolaires.

A sa façon, la manifestation sera comme une vitrine ou un concentré des actions que la Maison de l’architecture Auvergne conduit tout au long de l’année sur les quatre départements de l’ex- région administrative : présence auprès du public scolaire, diffusion régulières de films, visites de chantiers, voyage annuel en France ou à l’étranger, conférences, expositions diverses… Des actions qui nécessitent des moyens et, en l’occurrence, le soutien de la DRAC, du département du Puy-de-Dôme, de la Région, de l’Ordre des architectes, de la ville et de quelques privés. Après le temps de l’anniversaire, il sera l’heure d’ouvrir de nouveaux chapitres. Les projets ne manquent pas… Et François Bouchaudy d’émettre un vœu: « celui de disposer, outre notre siège de la rue Colbert,  d’un lieu pour organiser nos manifestations… »  Les vœux sont parfois exaucés.

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite