Accueil » Jeudi » Les portraits de femmes de Jean-Luc Pianezzi
Camilia- Jean-Luc Pianezzi.
Culture Jeudi

Les portraits de femmes de Jean-Luc Pianezzi

Elles portent des prénoms italiens. Les femmes dont Jean-Luc Pianezzi peint le portrait gardent leur part de mystère. Une série à découvrir à partir du 24 octobre à la Galerie Volcanic'Arts.

Il y eut Camilia, la toute première. Puis vinrent Alcina, Cassandra, Eva, Letizia et Orianna. Elles sont nées de l’imagination et du travail de Jean-Luc Pianezzi. Le peintre, en effet, s’est lancé, depuis 2016, dans la réalisation d’une série de portraits féminins auxquels il donne des prénoms italiens, en lien à ses origines siciliennes. Ces femmes, qu’il peint inlassablement, sont-elles déesses ? Princesses ? Guerrières ? Stars de cinéma ? Ou, peut-être, est-ce la seule et même femme qu’il imagine inlassablement sous des traits différents. Reste ces yeux d’un bleu limpide et un visage sans sourire, qui contient sa part de mystère, d’indicible.

Un tournant artistique

Né à Bourges en 1961, Jean-Luc Pianezzi a débuté a longtemps peint des paysages et des marines, inspirés par ses nombreux voyages. En 2016, il a intégré l’école Claude-Mouton à Chamalières, ce qui a constitué un tournant artistique. Désormais, il aime jouer avec le cadre, la géométrie, les symboles et aussi la matière. Il peaufine, expérimente. Ostensiblement, son art évolue. « La peinture est la beauté de l’âme » aime-t-il à dire. Ses portraits féminins en témoignent, à leur façon.

Exposition du 24 octobre au 23 novembre à la Galerie Volcanic’Arts, 3 place du Terrail à Clermont. Plus d’informations sur volcanicarts.fr

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite