Accueil » Culture » Les nuages envahissent la Chapelle de l’ancien Hôpital général
Photo Karine Joannet.
Culture Jeudi

Les nuages envahissent la Chapelle de l’ancien Hôpital général

Deux photographes livrent leur regard artistique sur les nuages à l'occasion de l'exposition "Juste une respiration".
Photo Joan Riera.

Les nuages légers ou menaçants, comme une chorégraphie dans le ciel ou un voile éphémère. Fascinants, à coup sûr.  Deux photographes, Karine Joannet et Joan Riera les interprètent lors de l’ exposition Juste une respiration, présentée à la Chapelle de l’ancien hôpital général, près du Palais de Justice. Les deux  avaient déjà accroché leurs photographies ensemble en 2002 pour l’exposition Reflets d’Auvergne, organisée par la ville de Clermont, à l’époque à l’ancien Espace Pierre-Laporte au Centre Jaude.

A la recherche d’un esthétisme photographique

Karine Joannet.

Karine Joannet vit et travaille à Clermont. Photographe professionnelle, elle a tout d’abord commencé dans l’artisanat avant de se tourner vers la photographie d’illustration puis la photo publicitaire et d’architecture. Aujourd’hui, elle travaille en tant que graphiste et photographe en agence de communication. Parallèlement, Karine travaille sur des projets personnels, toujours à la recherche d’un esthétisme photographique à la frontière entre l’image et la photographie traditionnelle. Son approche tente de se libérer du médium informatique pour ne garder que le travail manuel dans son atelier où cohabitent négatifs, papiers de création, encres et peintures. A la Chapelle de l’ancien Hôpital général, elle présentera dix photographies extraites de la série Léger mouvement d’ouest en est, impressions pigmentaires couleur sur toile montée sur châssis. «  La légèreté des nuages semble nous envahir complètement et nous invite à un voyage énigmatique, loin, bien loin. Ils nous prennent par la main, doucement, et nous emmènent vers un ailleurs plein de chimères et de souvenirs d’enfance » explique-t-elle.

« Une histoire sans cesse renouvelée »

Joan Riera, pour sa part, a grandi dans une chambre noire, entre les cuves de révélateur et de fixateur aux côtés d´un père qui, très jeune, lui a transmis le goût de la photo. Devenu photographe professionnel, il a crée son entreprise de photo-reportage en 1985 puis le laboratoire Photo Plus, une adresse incontournable à Clermont. Aujourd’hui, il peut se consacrer essentiellement à des travaux plus personnels. Ses photographies de natures mortes ou de paysages désertiques interrogent, à leur façon, le destin et la place de l’homme. «  Nul ne peut être indifférent aux nuages, avec leur aspect changeant sous l’effet de la lumière qu’ils reçoivent, avec leur apparence fugitive mais qui parfois semble palpable, ils nous racontent une histoire sans cesse renouvelée. Insaisissables, ils migrent, voyagent, s’adaptent à tous nos désirs de liberté, selon nos fantasmagories » précise-t-il.

Joan Riera.

Installation et projection vidéo

Deux sensibilités, deux approches, deux visions vont donc se côtoyer et se conjuguer durant cette exposition, dans une scénographie où tout les lie. Pour permettre à chaque visiteur de construire sa propre expérience, l’imaginaire sera favorisé par une mise en espace de nuages adaptés au lieu, avec une installation légère et aérienne de nuages en ballons blancs et par une invitation à la méditation à travers une projection vidéo.

Jusqu’au 4 mai à la Chapelle de l’ancien Hôpital général, rue Sainte-Rose à Clermont. Entrée libre du jeudi au dimanche de 14h à 19h.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite