Accueil » Économie » Les Colis verts et Urby : deux acteurs clermontois de la mobilité verte
A assistance électrique et souvent équipés d’une remorque, les vélos peuvent livrer jusqu’à 1m3 et 140 kg de marchandise. Crédit : F. ACHDOU
Économie Environnement

Les Colis verts et Urby : deux acteurs clermontois de la mobilité verte

Les déplacements urbains ne sont pas seulement l'affaire des politiques publiques. Des initiatives entrepreneuriales participent aussi à la mobilité verte et à la transition écologique. Deux exemples...

Vous avez sans doute déjà croisé ces vélos un peu particuliers qui sillonnent Clermont-Ferrand : des vélos-cargos de la flotte des Colis verts. A assistance électrique et souvent équipés d’une remorque, ils peuvent livrer jusqu’à 1m3 et 140 kg de marchandise. L’idée a germé dans la tête d’Erwan Carré et de son épouse Albane et quelques mois plus tard, en janvier 2018, l’activité de livraison au dernier kilomètre en véhicule propre était née. Erwan Carré, gérant, explique : “On souhaitait avant tout créer une entreprise avec un projet à connotation environnementale, afin d’assurer un meilleur avenir pour nos enfant de 4 et 7 ans. Avec les Colis verts, il y a 0 émission et 0 bruit. Nous avons aussi développé un projet à responsabilité sociale et environnementale”. Au sein de l’entreprise, les tâches sont bien réparties : Albane est la responsable administrative, Erwan se charge du développement commercial et un salarié s’occupe des livraisons. Mais les deux gérants sont aussi livreurs. Erwan Carré souligne : “L’un de nos clients est la boulangerie Le Fournil de Jean. Tous les matins, nous recevons la livraison de pain et nous livrons pas moins de 60 restaurateurs”. Afin d’augmenter leur nombre de clients, les gérants font du démarchage en direct et confient : “Chaque livraison est un vecteur de communication. Nous sommes régulièrement interpellés dans la rue. Nous véhiculons une image positive et le projet plaît”.

Veiller à la transition écologique

Un projet qui a ainsi tapé dans l’œil de l’entreprise Urby, installée à Clermont-Ferrand depuis janvier 2019. Cette solution de logistique de proximité et de livraison à faible émission fait régulièrement appel aux livreurs de Colis verts. Marie-Laure Potec, directrice générale d’Urby Clermont-Ferrand, affirme : “Nous proposons deux espaces de logistique : un premier, avenue Carnot, où l’on fait du stockage pour les commerçants et les entreprises et  un deuxième à Gerzat, dans lequel les marchandises sont déposées le matin puis livrées ensuite de façon mutualisée. Dans le premier cas de figure, la livraison se fait en mode doux, par vélo-cargo et bientôt par véhicule GNV,  à hydrogène, ou électrique”. Elle poursuit : “L’objectif de cette structure est de veiller à la transition écologique, en limitant le nombre de camions en ville. Le projet est né à Grenoble, à l’initiative du groupe La Poste, rejoint par la Caisse des Dépôts, Engie et les Mousquetaires. Le réseau Urby est implanté dans 7 villes et l’ambition est d’être présent dans 22 métropoles en 2020”. A Clermont, l’entreprise compte aujourd’hui trois salariés mais ne dispose pas de flotte propre. Elle développe de nombreux projets qui devraient voir le jour en cours d’année : une plateforme digitale pour commander une livraison ainsi qu’une solution proposant aux artisans la livraison de matériel sur les chantiers sont en cours d’élaboration.

À propos de l'auteur

Catherine Lopes

Catherine Lopes

Journaliste diplômée de l’Ecole de Journalisme et de Communication de Marseille, Catherine arrive en Auvergne en 2006 et fait ses armes sur Clermont Première. Après plusieurs années de collaboration,  elle découvre ensuite le monde de la pige et travaille pour plusieurs sociétés de production. Elle écrit aussi pour le web et fait de la radio. Véritable touche à tout, Catherine aime avant tout raconter des histoires.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite