Accueil » Culture » Le jazz-fusion explosif de Stanley Clarke
Stanley Clarke- photo Raj Naik.
Culture Vendredi

Le jazz-fusion explosif de Stanley Clarke

Nouvelle tête d'affiche pour Jazz à la Coopé, vendredi 23 novembre, avec la venue de Stanley Clarke accompagné de son "band" formé de jeunes talents.

Ce type est une légende vivante et il débarque à Clermont, entouré de jeunes talents… Stanley Clarke? Un titan de la basse depuis plus de 40 ans et un itinéraire musical  foisonnant qui l’a vu jouer en compagnie des plus grandes pointures, de Joe Henderson et Stan Getz jusqu’à Marcus Miller en passant par Chick Coréa, Jeff Beck, Jean-Luc Ponty, Ron Wood, Keith Richard.

Un bassiste “révolutionnaire”

C’est ans la formation du pianiste Horace Silver que Stanley Clarke a débuté. Très vite, toutefois, il entame une carrière solo en tant que bassiste de jazz-rock  et  créé son propre groupe. Pour beaucoup, il a révolutionné la conception de la basse électrique, imposant une façon très personnelle de jouer de la contrebasse.  ll revient aujourd’hui en tant que leader dans son  Stanley Clarke Band, aux côtés de Mike Michell (batterie), Cameron Graves (claviers) et Beka Gochiashvili (piano et claviers), et nous délivre les secrets de son jazz-fusion aux accents funk et groove. Un concert qui promet d’être explosif.

Vendredi 23 novembre à 20h30 à la Coopérative de Mai (Petite Coopé).

 

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite