Accueil » Économie » Le futur de l’industrie s’esquisse au Bivouac
GPC System, Energiency, Dillygence et Usitab ont rejoint Le Bivouac © Emmanuel Thérond
Économie

Le futur de l’industrie s’esquisse au Bivouac

Cinq startups ont récemment rejoint l’incubateur clermontois pour travailler avec les industriels locaux. Objectif : leur proposer des innovations pour gagner en efficacité. Explications.

Installé dans l’ancien Hôtel de Région, l’accélérateur de startups “Le Bivouac” a réussi à fédérer cinq acteurs majeurs de l’écosystème industriel local, à savoir Michelin, Aubert & Duval, Atos, Actemium (filiale de Vinci Energies) et Constellium.

Objectif de ce rapprochement : dénicher de nouvelles startups capables de répondre à leurs besoins en matière de maintenance prédictive, de traçabilité, de sécurité, de production, de manutention, de cybersécurité, d’intelligence artificielle ou de data science. A plus long terme, il s’agit bien d’impulser une modernisation de l’outil industriel grâce aux nouvelles technologies.

Open innovation

Les géants auvergnats sont appuyés dans cette démarche d’open innovation par l’Université Clermont Auvergne (à travers son label I-site Cap 20-25), le pôle de compétitivité CIMES (premier pôle français de la mécanique “smart manufacturing”) et le Hall 32, un centre de promotion unique en France dédié aux métiers de l’industrie et logé dans un ancien bâtiment de Michelin.

Après  plusieurs  semaines  de  sourcing national et une première sélection  sur  dossier, quatre startups ont finalement rejoint pour six mois la promotion 2020 du “Bivouac.” Il s’agit de GPC System associé à Deltamu (63 – diagnostic, contrôle  et  amélioration des processus de production et des performances d’équipements industriels), Energiency (69 et 35 – performance énergétique industrielle 4.0), Dillygence (78 – modélisation et optimisation des flux de  production en temps réel grâce à des analyses machine learning) et Usitab (84 – tableau  de  bord  ergonomique  pour  créer,  administrer,  analyser  et  interfacer les données des ateliers.)

Des possibilités d’expérimentation

En plus de booster leur croissance, les lauréats pourront profiter des possibilités d’expérimentations offertes par les industriels, avec peut-être des contrats à la clé. Parce qu’ils associent l’agilité des startups à l’expertise des grands groupes, les échanges à venir s’annoncent fructueux. “Nous voulons montrer que l’innovation peut créer de la valeur dans l’industrie” précise Arnaud Legrand, CEO d’Energiency. Visiblement, les dirigeants de ces jeunes pousses apprécient d’avoir en face d’eux les “bons interlocuteurs”, directement issus de la direction industrielle des entreprises.

Pour Catherine Chabanon, la directrice du Bivouac, cet appel à projets présente un autre intérêt : il a permis aux responsables “industrie du futur” des cinq sponsors de se rencontrer et de créer une synergie. “C’est peut-être les débuts d’une nouvelle communauté” se félicite-t-elle.

 

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite