Accueil » Sports » Le Critérium du Dauphiné en questions
Le Critérium du Dauphiné sur la route du Tour- photo ASO/ Alex Broadway.
Sports

Le Critérium du Dauphiné en questions

Le Critérium du Dauphiné s'élance aujourd'hui d'Issoire, à quatre semaines du départ du Tour de France. Voici six questions (et autant de réponses) que vous vous posez peut-être à propos de cette épreuve.

Pourquoi le Critérium du Dauphiné vient-il en Auvergne ?

A l’origine, la course était organisée par le quotidien Le Dauphiné Libéré. D’où son nom. Elle a été reprise (depuis 2010) par la société ASO, qui a la main sur de nombreuses épreuves du calendrier (le Tour de France mais aussi Paris-Nice, Liège-Bastogne-Liège et Paris-Roubaix, entre autres). Pour le Critérium du Dauphiné, son principal soutien financier n’est autre que la Région Auvergne-Rhône-Alpes. D’où les incursions désormais régulières en Auvergne.

Le “critérium” est-il un passage obligé vers le Tour de France

Historiquement, nombreux sont les vainqueurs du Tour à avoir disputé auparavant le Dauphiné. Mais d’autres chemins mènent vers le Tour. C’est le cas du Tour de Suisse qui sera disputé, cette année, du 6 au 13 juin. Le dernier vainqueur du Tour de France, Tadej Pogacar, a privilégié un itinéraire moins conventionnel qui empruntera les routes du Tour de Slovénie (9 au 13 juin), son pays. Quant à Primoz Roglic, il ne disputera aucune course avant le Tour de France, privilégiant ainsi une préparation hors-compétition…

Les coureurs auvergnats seront-ils présents lors de cette édition du Dauphiné ?

Romain Bardet et Rémi Cavagna achèvent ce week-end le Tour d’Italie et ne participeront ni au Critérium du Dauphiné, ni au prochain Tour de France. Quant à Julian Alaphilippe, il a préféré s’inscrire au Tour de Suisse qui comprendra deux contre-la-montre afin de préparer les prochains « chronos » du Tour de France. Les coureurs auvergnats déserteront donc le peloton de ce Dauphiné.

Quels seront les cols escaladés en Auvergne ?

Dimanche entre Issoire et Issoire, le parcours de la première étape sera musclée mais ne comprendra pas de véritable col. Les montées de la Croix des Gardes et du Château de Buron (à franchir à trois reprises) pourraient toutefois servir de tremplin à des baroudeurs. Lundi, entre Brioude et Saugues, ce sera plus dur. Le col de Peyra Taillade (8,3 km à 7,4%) est une difficulté sévère mais elle sera placée en début d’étape. Enfin, mardi, (Langeac-Saint-Haon-le-Vieux) les coureurs se heurteront au col des Limites (3,7 km à 5,5%), aux confins des départements du Puy-de-Dôme et de la Loire.

Quel est le recordman de succès au Dauphiné ?

La première édition de l’épreuve, en 1947, a été remportée par le Polonais Edouard Klabinski. Par la suite, ils sont cinq à avoir réussi un triplé : les Français Nello Lauredi, Bernard Hinault et Charly Mottet, l’Espagnol Luis Ocaña et l’Anglais Chris Froome. Aucun coureur auvergnat ne figure au palmarès mais Roger Walkowiak a terminé 2e en 1955 et Romain Bardet est monté deux fois sur le podium (2e en 2016 puis 3e en 2018).

Raymond Poulidor a-t-il remporté l’épreuve ?

S’il n’a jamais porté le maillot jaune du Tour de France, “Poupou” s’est adjugé à deux reprises le Critérium du Dauphiné. En 1966, dominateur, il a devancé les Espagnols Echeverria et Gabica, s’imposant alors comme le grand favori de la Grande Boucle. Trois ans plus tard, le Limousin renouvelait sa performance, battant Bracke et Pingeon. Poulidor aurait peut-être davantage de Dauphiné à son palmarès si l’épreuve n’avait été annulée à deux reprises, en 1967 et 1968, alors que le Français était au sommet de sa forme.

Retrouvez l’article : Critérium du Dauphiné : le tour d’Issoire…

 

À propos de l'auteur

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite