Accueil » Loisirs » Le cinéma à l’heure des fêtes
Le Retour de Mary Poppins.
Culture Loisirs Mercredi

Le cinéma à l’heure des fêtes

Un peu de potion magique, le retour de Mary Poppins et celui de François Vidocq: les vacances de Noël constituent un temps fort pour les salles obscures. Quelques idées pour un plan cinéma...

Entre 25 décembre et 1er janvier, c’est encore un peu Noël. D’autant que les lardons sont en vacances et que certains d’entre vous ont bénéficient aussi d’un peu de repos. Pendant les fêtes, entre chocolats et marrons glacés, un tour au cinéma paraît un bon plan. L’offre ne manque pas à Clermont et dans ses environs (une nouveau complexe de trois salles vient d’ouvrir à Riom) et la liste des films à l’affiche est longue à découvrir, quantité ne rimant, hélas, pas toujours avec qualité.

Le Grinch après Les Minions

Le Grinch.

Si la sortie cinéma est d’abord destinée aux enfants, alors, vous vous dirigerez peut-être vers Le Grinch, film d’animation de Scott Mosier, typique de la période de Noël. Le réalisateur des Minions avait déjà prouvé son imagination et sa verve. Il signe ici un film joyeux et drôle qui se révèle aussi, à sa façon, anti-consumériste.

Emily Blunt, la nouvelle Mary Poppins

54 ans après la version originale (avec Julie Andrews), elle est de retour sur les écrans et prend cette fois les traits d’Emily Blunt. 2018 voit le come back de Mary Poppins dans une comédie musicale réalisée par Rob Marshall. Produit par les studios Walt Disney,  cette suite combine les aventures écrites par P.L. Travers dans les sept livres qu’elle a consacrés à Mary Poppins. Pour le réalisateur, il s’agit aussi d’une plongée vers sa propre enfance:  « C’est Mary Poppins qui m’a fait aimer le cinéma, ce film qui m’a donné le goût des comédies musicales, de l’aventure et du fantastique sur grand écran. Mais j’étais assez intimidé lorsque les gens du studio sont venus me voir. En effet, comment faire une suite à un tel monument? » Réponse actuellement sur les écrans…

Astérix et le secret de la potion magique.

Panoramix joue les premiers rôles

À la suite d’une chute lors de la cueillette du gui, le druide Panoramix décide qu’il est temps d’assurer l’avenir du village. Accompagné d’Astérix et Obélix, il entreprend de parcourir le monde gaulois à la recherche d’un jeune druide talentueux à qui transmettre le Secret de la Potion Magique… Les irréductibles et irrésistibles Gaulois sont en route pour de nouvelles aventures cinématographiques à l’occasion d’un dessin animé signé par Alexandre Astier et Louis Clichy à partir d’une histoire originale. Le dessin animé Astérix et le secret de la potion magique met particulièrement à l’honneur le personnage de Panoramix, plus habitué, d’ordinaire, à « jouer » les seconds rôles. Mais il reste difficile de passer de l’univers de la BD à celui du cinéma…

Un flic nommé Vidocq

Sous le règne de Napoléon, François Vidocq, le seul homme à s’être échappé des plus grands bagnes du pays, rejoint la police pour mieux faire oublier son passé. Il y obtient des résultats exceptionnels et provoque à la fois la fureur de la pègre et de ses confrères policiers. Le cinéma à Noël ne se résume pas aux seuls films pour enfants et L’Empereur de Paris de Jean-François Richet remet à l’honneur le personnage de François Vidocq qui fut le héros d’une célèbre série télévisée avec Claude Brasseur et fut également portée à diverses reprises à l’écran. Dans ce dernier long-métrage ambitieux, le « flic » est incarné par Vincent Cassel.

Rockn’roll et Perestroïka

Leto.

Cette période des fêtes pourrait être également l’occasion de voir (pour ceux qui ne l’ont déjà fait) Les crimes de Grindelwald, suite des Animaux Fantastiques, sorti en 2016. Ou d’aller découvrir le magnifique Leto, de Kiril Serebrennikov dont l’histoire se déroule dans les milieux rockn’roll de Saint-Petersbourg (alors Leningrad), au début des années 80, en marge de la Perestroïka. Dans sa toute dernière chronique, Roger Herzhaft, notre chroniqueur cinéma, nous conseillait très fortement le polar Sale temps à l’Hôtel El Royale. Pas de chance: il n’est (déjà) plus à l’affiche. Preuve que les meilleurs films ne font pas toujours de vieux os dans les salles obscures…

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite