Accueil » Culture » L’audace et la sensibilité du Trio Zadig
Le Trio Zadig.
Culture Lundi

L’audace et la sensibilité du Trio Zadig

Le trio est à l'affiche du premier concert proposé cette saison par Les Amis de la Musique. Au programme: Haydn, Beethoven et Schumann.

Boris Bergolotto, violon et Marc Girard Garcia, violoncelle, ont étudié ensemble au CNSM de Paris. Ils rencontrent Ian Barber, pianiste américain issu de la classe du célèbre André Watts à l’Université d’Indiana et fondent le Trio Zadig. En quelques années, le trio remporte onze prix internationaux et se produit alors en concert dans le monde entier, des Etats-Unis au Congo. Le Trio Zadig rencontre deux grands artistes qui contribuent à l’épanouissement de son expression musicale : Ivry Gitlis et Menahem Pressler. Aujourd’hui, résident de la Chapelle Reine Elisabeth auprès du Quatuor Artemis et premier trio résident de ProQuartet, l’ensemble est soutenu par la Fondation Banque Populaire. Il s’implique régulièrement dans des projets à portée humanitaire ou sociale. Cette année, il donnera des concerts en prison et auprès d’enfants handicapés.

Au programme…

Lors du premier concert proposé cette saison par Les Amis de la Musique, les trois musiciens interpréteront successivement le Trio piano et cordes n°43 en ut majeur de Josef Haydn, le Trio n°5 « Les esprits » pour piano et cordes opus 70 n°1 de Ludwig Von Beethoven puis le Trio n°1 pour piano et cordes opus 63 de Robert Schumann. Un rendez-vous musical qui conjuguera la sensibilité et l’authenticité, l’audace et la sincérité.

Lundi 8 octobre à 20h30 à l’Opéra-Théâtre de Clermont.

 

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite